poster

Elle va faire des heures supplémentaires !

Lire la suite

Débutante dans le métier, Manon n'a pourtant rien à envier aux plus expérimentées de ses collègues secrétaires. Avec sa panoplie de charme, composée de talons hauts, de tailleurs sexy et de lingerie fine, elle fait exploser ses talents de séductrice auprès de la gent masculine. Avec Manon, le rôles sont inversés : la patronne, c'est elle !

Débutante dans le métier, Manon n'a pourtant rien à envier aux plus expérimentées de ses collègues secrétaires. Avec sa panoplie de charme, composée de talons hauts, de tailleurs sexy et de lingerie fine, elle fait exploser ses talents de séductrice auprès de la gent masculine. Avec Manon, le rôles sont inversés : la patronne, c'est elle !

Il n'y a qu'à voir de quelle façon elle parvient, à l'aide de jeux de regards et d'attouchement discrets, à faire dériver une banale signature de contrat en un sensationnel trio anal avec un riche homme d'affaires et l'insatiable Sophia, sa superbe assistante à la poitrine incroyable.

Quelques jours plus tard, après s'être offerte à un jeune homme en costume tandis qu'un ouvrier de chantier les épiait par la fenêtre, elle accueillera dans la foulée le membre massif de ce dernier au plus profond de son fondement avant d'atteindre un intense orgasme anal et de se régaler de sa jouissance.

Et le spectacle est bien loin d'être terminé : en plus de faire connaissance avec Manon, vous aurez l'occasion de découvrir Sophia, Alexis et Suzanna, trois assistantes dévouées et particulièrement portées sur les gorges profondes, la sodomie et les doubles pénétrations.

Making Of

Le + edito

Le + edito

“Deux françaises pas si "débutantes"”

Pour son film “Manon secrétaire débutante”, qui sort ce mois-ci chez Marc Dorcel et qui a été tourné à Budapest, le réalisateur Franck Vicomte a fait venir tout spécialement de Paris deux “débutantes” françaises, Manon Martin et Sophia Laure.  Et forcément, cela va sans dire, les deux actrices se sont retrouvées avec des reporters du Dorcel Mag dans leur valise...

 

Le premier avion pour Budapest au départ de l’aéroport Roissy Charles De Gaulle décolle à 6h45 du matin. Par conséquent, vous savez ce que c’est, il faut être sur place au moins deux heures à l’avance, donc vers 5h. Et si l’on prend en compte le paquetage des affaires parce qu’on a oublié de le faire la veille, une bonne douche pour essayer de se réveiller et le trajet en taxi, cela fait un réveil aux alentours de 3h15. Et ça fait tôt...

 

Après avoir enregistré nos bagages et alors que nous sommes en traind’ingurgiter un café salvateur en marmonnant que nous n’avons vraiment pas un métier facile, voilà que nous voyons arriver deux superbes créatures, Manon Martin et Sophia Laure,  qui s’installent à notre table. “Salut les gars. Comment ça va ?” Bizarrement, en un clin d’œil, plus personne n’était fatigué...

Durant le vol, nous avons le temps de discuter avec les deux jeunes actrices et de faire la première partie de l’interview de Sophia (cf Interview Star p. 26-31). Nous réalisons rapidement qu’elles sont toutes les deux particulièrement excitées à l’idée de tourner, dans à peine quelques heures, leur première scène pour Franck Vicomte. Lorsque nous leur demandons  de nous en dire plus, Manon et Sophia nous annoncent leur alléchant programme : une scène anale chacune et une scène de trio dans laquelle elles seront toutes les deux avec un seul acteur. D’après les informations que Franck leur a fournies, elles doivent d’ailleurs commencer par le tournage du trio cet après-midi. 

 

Sophia et Manon ont beau être des “débutantes”, elles n’en sont pas moins professionnelles pour autant. L’aisance et le plaisir non-dissimulé que les deux Françaises ont dégagés tout au long des deux heures de tournage de cette scène ont mis tout le monde d’accord, de Franck Vicomte à ses techniciens, en passant par nous bien sûr. Elles ont commencé par les séquences de comédie, tout en jeux de regards et de séduction, avant de se lancer dans leurs premiers attouchements lesbiens qui ont achevé d’exciter l’assistance. Et pourtant, ce n’était qu’un début. Dans la suite de la scène, Sophia et Manon se feront successivement sodomiser avec force tout en continuant à se donner des plaisirs saphiques et humides. Un spectacle à peine croyable ! Dès leur première scène, Manon Martin et Sophia Laure ont fait la preuve de leurs nombreux talents et rassuré tout le monde quant à la suite des événements. Car le lendemain, les deux Françaises devaient s’atteler à leurs scènes de couples.

 

C’est Sophia qui a lancé les hostilités de la matinée en nous offrant une splendide séquence anale. La belle s’est fait prendre sauvagement sur le parquet d’un luxueux appartement du centre-ville de Budapest. Décidément, nos deux compatriotes semblent avoir un véritable don dès qu’il s’agit d’illuminer les matins difficiles. Mais Manon s’est empressée de nous montrer qu’elle peut aussi agir sur nos fins de journées !

 

En fin d’après-midi, Manon nous a offert un moment de sexe hallucinant dans un préfabriqué sur un chantier, éclairé par les dernières lueurs du soleil. Elle a commencé par séduire un jeune homme d’affaires en costume et s’est offerte à lui sur le bureau. Malheureusement, ce dernier a joui beaucoup trop vite pour parvenir à lui faire prendre son pied. Mais pour la plus grande joie de Manon un grand ouvrier viril observait la scène depuis l’extérieur et a vite compris que la jeune secrétaire n’était pas encore rassasiée. S’en est ensuivi une superbe sodomie bien hard qui a achevé de faire jouir notre belle Manon qui, sans aucun doute, a atteint le Septième Ciel avec la belle queue de l’ouvrier hongrois.

 

Le soir même, c’est avec tristesse que nous avons donc fait nos adieux à Manon et Sophia, qui devaient rentrer à Paris. Mais le lendemain, deux autres superbes scènes nous attendaient, dont une de double pénétration avec une très belle Tchèque...