poster

Cara, encore plus garce que sa belle-mère !

Lire la suite

Aujourd’hui devrait être l’une des plus belles journées de la vie de Tamara, une splendide quadragénaire bourgeoise et distinguée. Son fils adoré, Anthony, est en effet sur le point de se marier. Mais il y a un gros problème : la future épouse d’Anthony, c’est Cara, une garce finie. D’ailleurs, n’a-t-elle pas couché avec son ex la veille du mariage ? Ne s’est-elle pas fougueusement offerte à trois invités, à quelques minutes seulement du début de la cérémonie ? Qui voudrait d’une belle-fille pareille ? Mais Tamara elle-même est également loin d’être au-dessus de tout soupçon : elle s’apprête en effet à s’amuser à de petits jeux très pervers avec le propre père de Cara ! Les deux femmes ne sont-elles donc finalement pas faites pour s’entendre ?

Le + edito

Le + edito

C'est en ce mois de février 2017 que sort "Ma belle-fille est une putain", le tout nouveau film de notre rédactrice en chef Cara Saint-Germain réalisé par l'Anglaise Liselle Bailey. C'est bien évidemment Cara elle-même qui va vous raconter comment s'est déroulé ce superbe tournage !

 

J'ai tourné mon tout nouveau film, "Ma belle-fille est un putain", il y a quelques mois de cela déjà. C'est l'Anglaise Liselle Bailey qui l'a réalisé. Tourner sous la direction d'une femme c'est vraiment bien. Même si je n'en fais pas forcément une généralité, j'avoue préférer les réalisatrices, ne serait-ce que parce qu'une femme pense forcément davantage à la vision de la spectatrice et au confort des actrices. En plus de cela, Liselle a un vrai talent pour mettre en valeur aussi bien les actrices que les décors.

 

UNE MARIEE PAS TRES VERUEUSE

 

Le tournage a eu lieu dans et autour de deux superbes demeures situées dans la campagne anglaise. J'interprète le rôle d'une jeune femme qui est sur le point de se marier avec un très beau mec. Du coup, pendant une bonne partie du film je porte une vraie robe de mariée, avec laquelle j'ai vraiment l'air tout ce qu'il y a de plus innocente. Mais pourtant, comme souvent, il ne vaut mieux pas se fier aux apparences car la mariée que je joue n'est en réalité pas très vertueuse, c'est le moins que l'on puisse dire, puisque la veille de la cérémonie elle couche avec son ex-petit ami, et que le jour même de son mariage elle se tape simultanément trois garçons, dont aucun bien sûr n'est son futur mari. C'est d'ailleurs quelque chose d'assez marrant dans le scénario : dans le film je couche avec absolument tous les hommes sauf mon propre futur mari ! Quand je vous dis que cette mariée n'est vraiment pas très vertueuse !

 

UNE AMBIANCE DETENDUE...

 

Sur le tournage, l'ambiance était vraiment très détendue. J'ai beaucoup rigolé notamment avec l'Anglaise Emma Leigh, qui joue le rôle de ma meilleure amie dans le film, et qui essayait de prononcer des mots français comme "salope" ou "petite putain", et ce n'était pas très concluant, c'est le moins que l'on puisse dire... Nous avons tourné plusieurs scènes de comédie typiques d'un mariage, la cérémonie, la sortie de la mairie sous une pluie de confettis, la photo de groupe avec la famille et les amis, le jet du bouquet par la mariée. C'était très sympa.

 

ET DES SCENES DE SEXE INTENSES !

 

Je vous l'ai dit, ma première scène de sexe du film, je l'ai tournée avec celui qui joue mon ex-petit ami. Il s'agit de l'acteur anglais Max Deeds. En vilaine fille que je suis dans le film, je me le tape la veille de mon mariage, alors que je porte un joli ensemble de lingerie rouge. J'ai particulièrement aimé lui grimper dessus... Il faut dire que j'aime tellement avoir le dessus ! En plus Max est plutôt un beau mec ! Pour ma seconde scène de sexe, qui dans le scénario du film se déroule juste avant la cérémonie, je suis clairement passée à la vitesse supérieure en baisant avec pas moins de trois mecs à la fois, à l'endroit même où quelques minutes plus tard aura lieu le mariage ! C'était la toute première fois que je tournais une scène de sexe avec trois hommes en même temps, et le tournage a vraiment été particulièrement intense. D'ailleurs, pour vous dire à quel point ça l'a été, durant cette scène je me fait baiser sur une table ronde en bois : eh bien cette table ronde n'a finalement pas supporté nos ardeurs, et elle s'est cassée en pleine baise ! Du jamais vu pour moi ! En tout cas j'ai adoré tourner ce film de Liselle Bailey, et j'ai pris beaucoup de plaisir à interpréter le rôle de cette femme qui joue les sages et les innocentes devant sa belle-famille, mais qui devient soudainement très libérée et très cochonne quand elle se trouve en présence d'hommes. Ce film, nous l'avons dit, sort en février en DVD et en VOD. J'espère que vous aimerez autant le regarder que moi j'ai aimé le tourner. Bisous !


CARA