poster

Elle a une soif de sexe sans limite.

Lire la suite

Ella est une véritable obsédée sexuelle. Grâce à son poste de comptable dans l’une des grandes entreprises de la City londonienne, elle arrive à donner l’image d’une femme stricte, rigide et sans failles. Entre ses tableaux interminables et ses courbes de ventes, sa vie, aussi bien professionnelle que privée, est réglée comme du papier à musique. Pourtant, deux soirs par semaine, ses pulsions sexuelles prennent le dessus et révèlent une toute autre facette de sa personnalité. Ne pouvant réfréner ses désirs, elle se transforme alors en une véritable chasseresse. Bars, clubs privés, où même un simple parc public, son territoire de chasse est sans limites. Ses proies, hommes et femmes de toutes classes sociales, seuls ou à plusieurs ne lui servent qu’à assouvir ses pulsions, sans aucuns sentiments. Une fois qu’elles les a épuisées, la jeune femme retrouve sa petite vie bien réglée… jusqu’à la prochaine fois.

Le + edito

Le + edito

Ce mois-ci, la réalisatrice Liselle Bailey suit pour Marc Dorcel le parcours érotique et sexuelle d’une véritable nymphomane. Dans «L’obsédée», la rousse Ella Hughes est ainsi une sublime chasseuse de plaisir(s) et de partenaires. Homme ou femme, peu lui importe. L’important est qu’ils parviennent à la faire jouir ! Attention, avec ce long métrage, vous risquez vous aussi de devenir l'une des nombreuses victimes (consentantes) du charme sulfureux de la superbe Ella…

 

En apparence, la vie d’Ella est réglée comme du papier à musique. Chaque matin de la semaine, la jeune femme se lève à 7h. Elle se douche, s’habille avec soin et boit son thé, comme chaque Anglaise qui se respecte, puis se prépare pour partir travailler dans un cabinet comptable. Chez elle, tout est en ordre, rien ne doit dépasser. Au bureau, c’est exactement la même chose. Et son apparence aussi est parfaite. Ella ne sort jamais sans être parfaitement maquillée, coiffée, habillée et manucurée. Un peu ennuyeux tout ça ? Ne vous fiez pas aux apparences… « J’aime les structures et la routine. Tout est une question d’équilibre », affirme la belle rousse. Et justement, son équilibre, la lady le trouve dans une passion bien particulière : le sexe. Ella n’est pas une nymphomane comme les autres. Elle a une particularité : c’est une chasseuse, une vraie. Son jeu favori est de trouver une proie, homme ou femme, de la suivre, de l’aguicher, de la séduire afin de la baiser ensuite. Et c’est ce qu’elle fait presque chaque soir de la semaine. Puis elle note par des petits bâtons dans son agenda le nombre d’hommes et/ou de femmes qui ont succombé chaque jour. Vous avez dit perverse ?

 

La jeune femme qui attire tous les regards commence par suivre un barman en pause dans le local du personnel. Elle se jette sur sa queue et la suce avec avidité. N’y tenant plus, le beau gosse déchire sa robe et son collant avec fougue. Il prend ensuite la jeune femme contre le mur. Ella se délecte de la grosse queue du barman qui lui fait atteindre le Septième Ciel sans difficulté puis se rhabille et file comme si rien ne s’était passé. Si elle aime par-dessus tout allumer et tester son pouvoir de séduction sur des inconnus rencontrés au hasard d’un verre, parfois, Ella utilise internet pour rencontrer de nouveaux jouets. « C’est le moyen le plus facile », avoue-t-elle. Mais la belle Anglaise est très vite fatiguée par la discussion de la parade amoureuse. Elle va donc directement au but : la vie de l’autre ne l’intéresse pas, elle préfère sa queue. Ainsi, un soir, la demoiselle enchaînera un grand black fougueux dans les toilettes d’un bar et un jeune cadre dynamique. Deux hommes, deux goûts de sperme différents dans la même soirée, ça ne lui fait pas peur, bien au contraire ! Si Ella semble très heureuse ainsi, elle a cependant un petit problème : se faire des amis n’est pas aisé pour elle. D’abord, les autres l’intéressent essentiellement pour le sexe, ensuite, ceux qui sont aussi pervers qu’elle se font rares. Un soir cependant, elle croise une Française qui deviendra vite sa meilleure amie, la belle Cara St Germain. Après un pari perdu par son petit ami, la charmante brune va baiser sur une table de poker avec un homme et une femme en plein milieu d’un club sous le regard excité d’Ella. Le plaisir de Cara est contagieux… Les deux jeunes et jolies femmes chasseront désormais en duo. Et gare à ceux qui croiseront leur chemin ! Un jeune homme d’affaires français va vite comprendre qu’il ne peut échapper aux deux bombes quand elles vont le suivre jusque dans sa voiture pour l’allumer. Les belles plantes sauront parfaitement s’occuper de lui ensuite… Et comme Cara est une vraie chic fille, elle va offrir à sa meilleure amie le plus beau des cadeaux pour son anniversaire : trois mâles en chaleur rien que pour elle. Ella ne pouvait rêver mieux… Et tous ceux qui auront le bonheur de découvrir «L’obsédée» non plus !