poster

Venez découvrir les charmes d'Anissa, une veuve ténébreuse

Lire la suite

Anissa vient tout juste d’hériter de l’empire financier de son défunt mari. C’est alors qu’un puissant homme d’affaire et sa secrétaire, interprétée par la sublime Claire Castel, commencent à lui tourner autour afin d’abuser d’elle. Mais Anissa ne compte certainement pas se laisser faire ! Toujours sexy avec ses bas nylon et sa lingerie fine, elle peut compter sur ses formes incroyables ainsi que sur ses superbes soubrettes dociles et dévouées pour obtenir exactement ce qu’elle désire.

 

Gorges profondes, sodomies, trios, gros seins, doubles pénétrations, éjaculations faciales. A travers ces six superbes scènes à la fois hard et chic, vous allez rapidement vous rendre compte que les désirs d’Anissa ne connaissent aucune limite !

Making Of

Le + edito

Le + edito

“Dans le rôle principal, la sublime Anissa Kate”

L'événement de ce mois d'octobre 2013 est bien évidemment la sortie du nouveau film de Hervé Bodilis : "La Veuve". Afin de vous présenter cette dernière production Marc Dorcel de la plus belle des façons, l'équipe du Dorcel Mag s'est rendue à Budapest pour assister aux trois jours de tournage. Ce fut l'occasion de croiser quelques pointures du porno européen telles que Tarra White, Melanie Memphis, Claire Castel et, dans le rôle principal, la sublime Anissa Kate.

 

JOUR 1

Budapest. 19h30. Le soleil commence à se coucher sur la villa et Hervé Bodilis fait les cent pas. Toute l'équipe de tournage est prête depuis plus d'une demi-heure et le plateau n'attend plus que les comédiens. Mais quelqu'un manque à l'appel...

 

Plus tôt dans l'après-midi, Hervé a déjà mis en boîte une magnifique scène de trio avec Cayenne Klein et Claire Castel. Les deux actrices s'étaient déjà rencontrées sur le tournage de "Claire Castel, femme de chambre" et s'étaient très bien entendues. Une amitié naissante qui s'est plus que confirmée sur cette nouvelle séquence dans laquelle les deux jeunes femmes ont fait preuve d'une excitante complicité autour de la queue de leur veinard de partenaire. Après le "coupez !" final, Hervé Bodilis était ravi : ce magnifique imbroglio charnel aura sans aucun doute un rendu visuel de grande qualité. Le tournage de "La Veuve" ne pouvait pas mieux commencer.

 

"Mais où est Mélanie ?" Hervé comptait enchaîner rapidement avec la deuxième scène de la journée, mais Mélanie Memphis n'est toujours pas là. Impossible de la joindre sur son portable. Le réalisateur commence à vraiment s'impatienter quand son téléphone sonne enfin. C'est Mélanie :
elle sera là dans cinq minutes ; son avion avait décollé avec une heure de retard ! A peine a-t-elle franchi les portes de la somptueuse villa qu'elle file en quatrième vitesse au maquillage. Quarante-cinq minutes plus tard, la voilà qui débarque dans la chambre. Maquillée, en talons hauts et lingerie, Mélanie resplendit. C'est bon de pouvoir compter sur son équipe... surtout dans l'urgence ! Quant à Mélanie, pour se faire pardonner de son retard, elle va offrir au réalisateur l'une des plus intenses scènes anales de sa carrière... Sacrée Mélanie !

 

JOUR 2

Malgré la petite frayeur de la veille, cette première journée de tournage a finalement été un franc succès. Voilà qui est de très bon augure pour la suite des événements. Claire Castel était particulièrement en forme pour son trio hier, et la scène de couple que Hervé lui a concoctée pour la matinée d'aujourd'hui ne devrait être qu'une simple formalité pour la Française aux formes parfaites.

 

Dans "La Veuve", Claire joue le rôle d'une secrétaire sans scrupule, vêtue d'un tailleur, d'un chemisier et, bien entendu, portant les incontournables lunettes. Au cours de la scène, Claire va si bien combler son partenaire en fellations goulues et en sodomies qu'il finira par jouir avec une telle intensité que sa semence recouvrira presque entièrement les fameuses lunettes de Claire !

 

Après un très agréable déjeuner réunissant l'équipe de tournage au grand complet (techniciens et acteurs), tout le monde se prépare à tourner la scène de trio de l'après-midi. Habituées des tournages de Hervé Bodilis, Cherry Kiss et Tarra White, les deux stars de la scène, savent très bien ce que le réalisateur attend d'elles. Habillées en soubrettes diablement sexy, elles doivent aller séduire un bel homme d'affaires qui est en train de faire ses exercices dans la salle de sport de la villa... Rien de plus facile ! L'acteur n'aura forcément aucun mal à aller trouver la vigueur nécessaire pour faire jouir les deux bombes anatomiques que sont Tarra et Cherry. Une fois de plus, le résultat est bien au-delà des espérances  : du sexe chic et très hard amené par un excitant fantasme dans un décor de luxe. On n'en demande pas plus. C'est tout ce qu'on aime !

 

JOUR 3

Comme souvent avec lui, Hervé Bodilis nous a gardé le meilleur pour la fin. En ce troisième et dernier jour de tournage, il est temps de s'occuper de la veuve qui donne son nom au film, nous avons nommé la superbe Anissa Kate. Tout le monde, des techniciens aux acteurs en passant par nous, les journalistes, trépigne d'impatience à l'idée de retrouver les formes incroyables de la belle.

 

 

Anissa débarque à la villa, plus chaude et prête à de la baise sauvage que jamais. Pourtant, après avoir passé le gros de la journée à tourner de nombreuses scènes de comédie, Anissa semble, le soir venu, presque tomber de fatigue. Cela peut se comprendre. Mais en grande professionnelle qu'elle est, Anissa prend sur elle et se tient prête...
La scène doit se dérouler dans un parking souterrain dans lequel la veuve s'offre à deux de ses chauffeurs tandis qu'un troisième regarde le spectacle. Si l'on sent au début qu'Anissa est un peu ailleurs, l'intensité et la perversité de la situation auront tôt fait de réveiller les instincts de la ténébreuse Française. Enchaînant les gorges profondes, les pénétrations vaginales et les sodomies, Anissa est de plus en plus excitée par cette scène. Surtout qu'elle sait très bien la façon dont elle doit s'achever : par une double pénétration, la pratique sexuelle qu'elle préfère par-dessus tout ! Ce sera finalement avec le sourire béat d'une actrice que l'on sent plus que comblée qu'Anissa recevra la semence de ses partenaires sur ses seins lourds et généreux. Y avait-il un meilleur moyen de conclure ces trois jours de tournage ?