poster

Immersion dans la vie d'une femme adultère

Lire la suite

Vivez une immersion totale au coeur des rencontres adultères et des jeux sexuels de sublimes bourgeoises expérimentées. Seules dans leurs luxueuses maisons, vêtues de lingerie fine et portées par d'excitants talons hauts, ces magnifiques femmes d'âge mûr attendent avec la plus grande impatience la venue de leurs amants virils ?

A la sortie de la douche, cette ténébreuse bourgeoise n'a qu'une envie : se faire sodomiser par son partenaire jusqu'à ce qu'elle atteigne un orgasme intense et qu'elle sente la chaleur du sperme sur sa peau.

Cathy, elle, est encore plus gourmande ! La nuit venue, elle fait venir ses deux étalons chez elle et s'offre entièrement à leurs membres massifs. Sauvagement prise en double pénétration, elle est submergée par une vague de plaisirs indescriptibles.


Le lendemain, Cathy a rendez-vous avec ses deux amies. Pour l'occasion, les trois femmes ont amené avec elles leur meilleur amant. L'orgie qui est sur le point de commencer apportera sans aucun doute son lot de gorges profondes, de sodomies et de jouissances en tous genres?

Le + edito

Le + edito

“Kendo continue sa série sur les femmes de 40 ans...”

Un luxueux décor, de la lingerie fine, des talons hauts, un casting exceptionnel et six scènes hard à la fois perverses et excitantes, voilà tout ce que le réalisateur Kendo nous a proposé pendant les trois jours de tournage du quatrième épisode de sa série "40 ans...", lequel se déroulait dans la banlieue de Londres il y a quelques mois. L'équipe du Dorcel Mag était sur les lieux et vous invite à découvrir de ce pas les dessous du tournage de "40 ans, mariée mais libertine".

 

 

Que le temps passe vite ! Déjà un nouvel épisode pour la série "40 ans..." signée par Kendo et entièrement dédiée aux bourgeoises libertines, mûres et expérimentées. Pour ce quatrième volet, le réalisateur britannique a de nouveau fait appel à sa fidèle équipe de techniciens et à un casting des plus excitants réunissant, - entre autres - Cathy Heaven, Abbie Cat, Szilvia Lauren, Kyla Green,  Tiffany Doll et - vous l'aurez certainement déjà reconnue - la brûlante Française Ava Courcelles. Comme il nous l'avait déjà confié il y a quelques mois (cf. rubrique "Bombe du mois", Dorcel Mag n° 34), Kendo est instantanément tombé sous le charme de cette Frenchy de 32 ans. 

 

Après avoir "chauffé" son équipe avec un trio lesbien tourné au cours de la matinée dans le salon d'une magnifique et luxueuse villa d'architecte de la banlieue de Londres, Kendo a décidé de mettre en boîte la scène d'Ava au cours de laquelle elle doit se ruer sur son amant alors qu'il sort à peine de la douche. En début d'après-midi, Ava arrive sur le plateau et, comme d'habitude, l'effet est absolument immédiat. 

 

Pendant de longues minutes, le temps qu'Ava se mette en place, le silence est religieux : 

tout le monde profite de ses superbes formes, mises en valeur dans de la lingerie fine, et se laisse enivrer par son déhanché langoureux. Même l'acteur commence à être terriblement excité ! La scène de baise en plein air qui s'ensuit restera dans les mémoires de chacun. Ava se donne toute entière à son partenaire et accueille sa queue avec des gémissements à vous donner des frissons... Un moment de sexe intense et inoubliable... Ce tournage commence très bien !

 

Après une première journée bien remplie et illuminée par le tournage de la scène d'Ava, Kendo a prévu de mettre en boîte sa scène d'orgie. Cathy Heaven, Abbie Cat et Kyla Green ont donc rendez vous à onze heures du matin dans le second salon de la villa pour combler les trois étalons vigoureux qui leur servent de partenaires devant l'œil artistique et professionnel du réalisateur. 

 

Tourner une scène d'orgie n'est jamais chose aisée. En plus de gérer la lumière, la prise de son et les plusieurs caméras, le metteur en scène doit également diriger six acteurs en même temps et doit donc pouvoir compter sur leur professionnalisme. Avec des pointures telles que les Hongroises Cathy Heaven et Abbie Cat, ainsi que la Russe Kyla Green, Kendo n'aurait pas pu faire meilleur choix ! Sans surprise, ces trois expertes du plaisir ont relevé le défi de cette scène d'orgie haut la main. Aves les quatre heures de tournage ininterrompues qu'elle a nécessité, vue de l'extérieur cette scène en aurait découragé plus d'une. Mais pas ces trois-là. 

 

Cathy, Abbie et Kyla ont été tout simplement incroyables ! Leur envie de sexe ne semble connaître aucune limite et le plaisir qu'elles prenaient à tourner était palpable à chaque instant. En grandes professionnelles et en amoureuses inconditionnelles de la 

jouissance, elles ont su garder leur sourire intact et ont tout fait pour profiter un maximum de ces quatre heures d'orgie, ainsi que des queues vigoureuses qui leur étaient offertes ici... 

 

Résultat : elles en ont bien profité et vous proposent ici la plus belle et la plus intense scène du film. Kendo, ravi de leur prestation, s'est empressé d'aller les féliciter et les trois actrices ont même eu droit à des applaudissements de toute l'équipe. Et, il faut bien l'avouer, ce n'est pas quelque chose que l'on voit tous les jours sur le plateau de tournage d'un film X. C'est dire si la scène est véritablement exceptionnelle.

 

Le lendemain, Kendo tournera deux autres scènes : une scène de couple anale avec la sublime Simony Diamond (qui se fera d'ailleurs sodomiser directement après les préliminaires !) et un trio lesbien avec Simony, Kyla Green et Szilvia Lauren. Deux très belles scènes qui clôtureront d'une superbe manière ces trois jours de tournage.

 

Mais la veille, alors que la scène d'orgie venait tout juste d'être mise en boîte, il fallait déjà que toute l'équipe se tienne prête à retourner au travail. Kendo avait effectivement prévu de tourner une scène de nuit avec une autre actrice française qu'il affectionne tout particulièrement : Tiffany Doll. 

 

Pour cette séquence, Tiffany est au bord d'une route, habillée d'une mini-jupe et perchée sur ses talons hauts, lorsqu'une belle limousine blanche fait son apparition. En sort un homme en costume. Tiffany s'accroupit, laissant à toute l'équipe l'occasion de voir sa petite culotte pendant qu'elle suce avec voracité la queue de l'homme en costume. Alors que la température a tout de même sacrément baissé depuis que le soleil s'est couché, voilà le genre d'excitant spectacle qui aura le don de rapidement réchauffer l'assistance. Autant vous dire qu'au moment où Tiffany commencera à écarter son petit anus pour se faire sodomiser à même le bitume, les techniciens comme les journalistes présents sur le plateau ne ressentiront plus du tout le froid de la nuit londonienne ! Comme le savent déjà les fans des films de Kendo ainsi que les amateurs de porno français en général, Tiffany Doll voue une véritable passion à la sodomie : plus c'est gros, plus c'est fort, plus c'est insolite, et plus elle prend son pied !

 

A la fin de cette scène de nuit en plein air, alors que nous lui posions quelques questions, elle nous a avoué : "Ca faisait bien longtemps que je n'avais joui comme ça en sodomie !" Eh oui, messieurs, ça se passe comme ça sur les tournages de Mister Kendo !