5 questions à Hervé Bodilis, Meilleur Réalisateur des Dorcel Vision Awards 2012

Jeudi 5 avril 2012Par Ernest

Chères lectrices, chers lecteurs,

Vous avez certainement pu le lire dans cet article, c’est Hervé Bodilis qui a gagné le Dorcel Vision Award 2012 du Meilleur Réalisateur avec plus de 59% des voix.

Comme dans toute remise de récompense le vainqueur doit se fendre d’un petit discours de remerciement, nous lui avons posé quelques questions pour en savoir un peu plus sur cette victoire.

Ernest :Sachant que ce sont les internautes / fans qui ont voté (et non pas les professionnels de la profession), est-ce que cette récompense a une signification particulière pour toi ?
Hervé Bodilis : C’est tout l’intérêt des Dorcelvision Awards, ce sont les internanutes qui votent. Comme il n’est pas tres courant d’avoir le sentiment des spectateur sur nos films a caractère pornographique, lorsqu il y a un outil de mesure mis en place c’est très intéressant d’avoir un retour sur le travail que l’on fait.

A mon sens et depuis toujours la presse professionnelle est décalée par rapport à la sensibilité du public et ces critiques m’importent peu. Par contre je suis très attentif à ce type de prix remis par les spectateurs.

Ernest : Aurais-tu une anecdote exclusive sur ta carrière dont tu n’as jamais parlé à personne ?
Hervé Bodilis : En fait rien ne me vient à l’esprit. Je fais ce travail du manière trop sérieuse et impliquée pour que des anecdotes arrivent. J’essaie de maîtriser tout se qui se passe sur un tournage. Pour des raisons évidentes au niveau professionnel mais aussi parce que nous sommes quand même dans un secteur particulier où les filles sont exposées. Je préfère donc maîtriser ce qui se passe sur mes tournages.

Ernest : Où vas-tu ranger cet Award ?
Hervé Bodilis : A côté des autres. J’ai une cheminée et une étagère dans ma chambre, je les place plutôt sur l’étagère car je réserve la cheminée pour un Oscar.

Ernest : Quels sont tes projets pour cette année 2012 ?
Hervé Bodilis : Rester plein d’envie de films, et simplement les tourner. Tant qu il y a de l’envie, il y a du plaisir.

Ernest : Un mot pour les internautes ?
Hervé Bodilis : Merci les mecs, entre branleurs on se comprend bien.

Ernest

Metalleux depuis tout petit, seuls les cheveux me manquent pour headbanguer comme il faut. Ajoutez à cela un goût immodéré pour le Porno et vous aurez vite compris que je suis i-rré-cu-pé-rable... Mais, si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : @Ernest3X blog@dorcel.com

1 commentaire


  1. Pat

    bravo à Hervé, vraiment ! je suis très heureux pour cet Award , tu es méritant ! pourrais tu reprendre contact avec moi dés que possible ! je t’ai laissé le mail d’une amie de confiance ou tu peux me laisser tes coordonnées afin que je puisse te joindre ou par téléphone ou par mail ! Merci Hervé

    Patrick de la Reine, Reine blanche

    Cordialement, Patrick