Dernière demeure pour les hardeurs

Jeudi 20 octobre 2011Par Jane

Alors qu’il se trouvait hier à la FIAC, Marc a vu un objet pour le moins étonnant, et a donc pris cette photo. Il s’agit d’une oeuvre de Thierry Lagalla, sobrement intitulée « cercueil de l’artiste en bois brut ».Inutile de préciser pourquoi on adore !

« Rira bien qui restera le dernier pour regarder cette oeuvre, remplie de l’artiste, sortir du corbillard et passer devant nous … » explique malicieusement la légende, que vous pouvez découvrir dans son intégralité ci-dessous.

Les hardeurs pourvus d’humour devraient-ils passer dès maintenant une commande à Thierry Lagalla ?

Jane

Moitié punk moitié institutrice britannique de l'ère victorienne, je m'intéresse pas mal au sexe et à la société. A la société vue sous l'angle du sexe. Enfin au porno quoi. Voyez ce que je veux dire ... jane.dorcelblog@gmail.com

1 commentaire


  1. Nehad

    Vous n’entravez que couic e0 la technique de l’e9lagage Pe9ronelles ? C’est e7ui kil dit ki yest !On ne dit pas que couic mais que pouic !M’enfin !