Plus rien n’étonne Orelsan, même pas Marc Dorcel

Mardi 27 septembre 2011Par Ernest

Chères lectrices, chers lecteurs,

Hier en regardant la télé, j’ai découvert pour la première fois un jeune homme « pseudonommé » Orelsan. Oui, j’avoue, j’ai quelques trains de retard. Toujours est-il que dans son dernier album intitulé Le chant des sirènes (disponible depuis hier dans toutes les bonnes crèmeries), le jeune homme a eu la bonne idée de faire un petit clin d’oeil à MARC DORCEL dans l’un de ses textes.

Pour celles et ceux d’entre vous qui, comme moi, n’étaient pas au courant, voici une petite séance de rattrapage avec le titre Plus rien de m’étonne.

Ernest

Metalleux depuis tout petit, seuls les cheveux me manquent pour headbanguer comme il faut. Ajoutez à cela un goût immodéré pour le Porno et vous aurez vite compris que je suis i-rré-cu-pé-rable... Mais, si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : @Ernest3X blog@dorcel.com