J’ai enfin fait l’amour avec Jesse Jane…

Vendredi 27 mai 2011Par Ernest

Chères lectrices, chers lecteurs,

Selon l’annonce officielle faite il y a quelques semaines par le fabricant, il y a, à l’heure actuelle, plus de 4’000’000 (oui, vous avez bien lu, quatre millions) de Fleshlights qui se promènent à travers le monde.

Selon mes sources (toujours bien informées), le Fleshlight est le masturbateur masculin le plus vendu au monde. Et puisqu’on vous parle toujours des sextoys pour filles, j’ai décidé aujourd’hui de vous parler plus en détails de ce jouet sexuel pour nous les hommes.

En général, on dit qu’on ne parle bien que de ce que l’on connaît. J’ai donc pris mon courage à deux mains et je me suis lancé, j’ai testé pour vous le Fleshlight Jesse Jane Lotus.

Ah oui, j’oubliais de vous dire. En plus de modèles « standards », Fleshlight a créé toute une gamme de leurs produits dont les orifices ont été moulés directement sur le sexe de quelques une des actrices porno les plus connues. Ainsi, outre Jesse Jane, actuelle contract girl chez Digital Playground, vous trouverez également entre autres : Jenna Haze, Riley Steele, Teagan Presley ou, plus récemment, Tori Black.

Pour lire le compte rendu complet de ce test grandeur nature, ça se passe dans la suite de cet article, juste après la photo.

Test « grandeur nature » du Fleshlight Jesse Jane Lotus

Commençons par le commencement : Pourquoi est –ce que ça s’appelle Fleshlight ? Tout simplement parce que l’objet fermé ressemble à une (grosse) lampe de poche (Flashlight en anglais) et que ce qui est dedans a à peu près la même texture que la chaire (Flesh en anglais).

Maintenant que les présentations sont faites, pénétrons dans le vif du sujet. Qu’y a-t-il dans la boîte ?

Outre le Fleshlight et sa « jolie » lampe nacrée, vous avez : une photo « pré-dédicacée » par l’actrice, le manuel de l’utilisateur (si si, il y a quelques consignes simples à respecter) et un échantillon de lubrifiant à l’eau. Comme on peut le lire dans le guide, il ne faut utiliser que des « lubes » à base d’eau et non pas de silicone pour ne pas détériorer votre nouveau jouet.

Sur le papier, la texture « super skin » est ce qui se rapproche le plus de celle de la peau. Dans les faits, c’est doux au toucher, avec une petite sensation bizarre tout de même (mais c’est loin d’être désagréable).

Bon, une fois qu’on a ouvert la boîte et vérifié le contenu, qu’est-ce qu’on fait ? En suivant les instructions, il est conseillé de retirer le « sexe » de la lampe et de le faire tremper quelques minutes dans de l’eau tiède pour le faire « monter en température ».

Ensuite, replacez le dans la « lampe » et appliquer une petite dose de lubrifiant à l’entrée du « sexe » (et sur le votre si vraiment vous le souhaitez. De ma courte expérience en la matière, ce n’est pas la peine d’en mettre 3 tonnes, l’échantillon fournit est même largement trop grand en quantité.

NOTE IMPORTANTE : ne pas oublier de retirer le tube qui rigidifie le Fleshlight avant de vous en servir (vous aurez moins de mal à l’utiliser)!

Pour se mettre en condition, vous pouvez mettre un film de l’actrice dont vous avez acheté le Fleshlight (dans le cas présent, un Fly Girls de chez Digital Playground fait largement l’affaire).

Petit détail qui peut avoir son importance, en bas de la lampe, (du côté le plus fin donc) vous pouvez modifier l’effet de succion de la bête en ouvrant plus ou moins la molette. La différence entre les différents réglages est flagrante et les effets se font réellement sentir. A noter que malgré sa taille imposante (longueur 24cm, largeur 10cm), la prise en main du Fleshlight est plutôt aisée.

Une fois à l’intérieur, les différentes textures et alvéoles procurent des sensations variées et très agréables au fur et à mesure de votre « avancée ». A noter également que l’orifice est assez étroit, ce qui procure également une excellente sensation. Et, je vous rassure, ça ne mord pas.

Une fois que vous avez terminé ce que vous aviez à faire, il suffit de retirer à nouveau le « sexe » de la lampe, de le rincer abondamment à l’eau tiède et de le laisser sécher à l’air libre. Le temps de séchage est relativement rapide et vous pourrez le ranger dans son étui au bout de quelques heures. Selon le fabricant, si vous suivez les instructions à la lettre, vous pourrez utiliser votre nouveau meilleur ami pendant de nombreuses années.

Je vous entends d’ici demander « mais, est-ce que c’est vraiment si bien que ça ? Est-ce que c’est comme un vrai sexe de femme ? Qui peut l’utiliser ? Quel plaisir en retire t-on alors qu’il suffit d’avoir une main droite (ou gauche, c’est selon). Je vais donc tenter de répondre à ces questions.

J’avoue, j’ai hésité longtemps avant de sauter le pas car j’appréhendais le fait de mettre mes parties intimes dans un faux sexe. Je n’en voyais pas l’intérêt. Pourtant, je dois avouer que le plaisir ressenti est très proche de la réalité (j’entends par là de le faire avec une vraie femme).

Qui peut l’utiliser ? Tous les hommes de sexe masculin capable d’avoir une érection. Pourquoi un Fleshlight alors qu’une main suffit ? Je vous répondrais que c’est juste pour le plaisir de tenter de nouvelles expériences. Quoi qu’il en soit, je comprends maintenant pourquoi ils en ont vendu autant

En conclusion, si vous en avez l’occasion, essayez-le, l’expérience est vraiment agréable. Pour ceux qui ont déjà franchit cette étape, je serais curieux d’avoir votre opinion. Laissez moi votre avis dans les commentaires de cet article, sur ma boîte mail (blog@dorcel.com) ou sur Twitter.com/Ernestxxx

Toute une gamme de produits Fleshlight est disponible sur le Dorcel Shop

Ernest

Metalleux depuis tout petit, seuls les cheveux me manquent pour headbanguer comme il faut. Ajoutez à cela un goût immodéré pour le Porno et vous aurez vite compris que je suis i-rré-cu-pé-rable... Mais, si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : @Ernest3X blog@dorcel.com

1 commentaire


  1. laurentbest2

    J’ai acheté recement le flesh light pussy jesse jane et franchement il vaut son prix simple à utiliser pas besoin de piles ni de prise, mieux que l’auto blow 2 et moins cher avec de super sensations. Merci et bravo au fabriquant.