L’histoire d’Aleska Diamond, 6ème partie : aucune honte à avoir

Vendredi 13 mai 2011Par Jane

On retrouve la 6ème partie de l’histoire d’Aleska Diamond, dont vous avez peut-être déjà pu lire le récit, en anglais ou en hongrois, sur son blog.
Elle aborde maintenant la question du jugement d’autrui, plus ou moins dur suivant l’ouverture d’esprit de l’entourage, mais auquel personne ne pourra malheureusement échapper en se lançant dans une telle carrière.
Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Aleska Diamond a su choisir ses amis ! Bonne lecture .

Aucune honte à avoir !

Je suis certaine qu’il y a des gens qui me méprisent à cause de ce que je fais, alors que pour d’autres, je suis restée la personne que j’étais auparavant. Mais la vraie question est : suis-je heureuse aujourd’hui ?… La réponse est oui !

« je ne pourrais pas la juger, ni juger ses activités, elle est mon amie pour le meilleur et pour le pire. Si elle a du succès et de la notoriété, ça me rend juste aussi heureuse qu’elle ! » (Zsofi, amie d’enfance et voisine)

“Je ne la juge pas. Si elle aime ce qu’elle fait et que ça la rend heureuse, les gens devraient respecter le fait qu’elle soit aussi ouverte à propos de ses activités. » (Feco, ami d’enfance)

« J’adore cette fille. Bien sûr, ces temps-ci nous ne nous voyons pas aussi souvent parce qu’elle est loin, mais je pense beaucoup à elle. Je n’ai aucune raison de vouloir juger Aleska : elle restera mon amie quoi qu’elle fasse !” (Lenke, amie et coloc)

« Non, je ne la juge pas » ! (Eperke, amie et coloc’)

“Avant de commencer à tourner, je n’avais aucun respect pour les filles qui bossaient dans cette industrie, mais on ne sait jamais quelles surprises la vie vous réserve, tout le monde pourrait être susceptible de travailler dans ce milieu ! Maintenant que je connais vraiment ce business, je ne porte plus aucun jugement sur ces filles! » (Barbie White, actrice X)
(NdlT : Barbie White a joué aux côtés d’Aleska Diamond dans « Anal Football club », sous le nom de Tara Pink.)

J’espère atteindre les buts que je me suis fixés dans la vie, c’est vrai que je n’ai pas choisi le chemin le plus simple, mais au moins j’ai accompli une partie du trajet vers ces buts … Et je suis heureuse comme ça …

« Je crois fermement qu’Aleska est absolument à sa place dans cette industrie, c’est une star qui ne sera pas oubliée avant un long moment ! En tant que personne et modèle, elle a fait grande impression sur ses fans et sur les gens avec qui elle a eu l’occasion de travailler jusqu’à maintenant. Elle essaye vraiment de donner son maximum dans tout ce qu’elle fait, et elle s’intéresse à ses fans. Elle est ouverte aux critiques, qu’elles soient bonnes ou mauvaises ! Elle cherche toujours ce qu’elle pourrait améliorer. Je ne crois pas connaitre une autre modèle qui soit aussi concernée par les détails ! je suis personnellement très content de l’avoir découverte, et je suis très fier d’elle ! » (Directeur de l’agence « Topi Models »)

Vous pouvez retrouver la filmo d’Aleska Diamond en cliquant ici!

Le blog d’Aleska Diamond, c’est par là !

Jane

Moitié punk moitié institutrice britannique de l'ère victorienne, je m'intéresse pas mal au sexe et à la société. A la société vue sous l'angle du sexe. Enfin au porno quoi. Voyez ce que je veux dire ... jane.dorcelblog@gmail.com

1 commentaire


  1. katogan17

    Je voudrais savoir si dans le dorcel club il n’y a que des vidéos et films à regarder ?