Sexdance

Jeudi 25 juillet 2019Par MrPorno

L’excellent réalisateur Hervé Bodilis met en scène la magnifique Dorcel Girl Cléa Gaultier dans un rôle façonné sur mesure pour elle. Dans « Sexdance », Cléa qui a pratiqué la danse pendant des années, interprète une danseuse qui rêve d’entrer dans le corps de Ballet de l’Opéra de Paris. Son parcours sera long… et semé de rencontres perverses et orgasmiques !


CLEA GAULTIER :“ CE FILM M’A DONNE ENVIE DE REPRENDRE LA DANSE. ”

C’est en décembre que nous avons tourné ce film librement inspiré du Classique « Flash dance ».Je suis moi-même une ancienne danseuse. J’ai commencé la danse classique quand j’avais 6 ans. J’en ai fait en sport-études jusqu’à mes 16 ans. J’en faisais 2 à 4 heures par jour. Et même après avoir arrêté sport-études, j’ai continué à danser 4 heures par semaine jusqu’à l’âge de 20 ans. Ça m’a donné une discipline, une organisation et une forme de droiture que j’ai toujours.Au niveau du corps, ça m’a appris à m’entretenir et à avoir une belle posture, à me tenir droite et à être élégante. On m’a d’ailleurs souvent dit que j’avais un côté élégante.

« Dans Sexdance « je joue une danseuse classique qui passe une audition »

Malheureusement je me blesse pendant l’audition et je vois mon rêve m’échapper. Pour gagner de l’argent et continuer à danser, je travaille donc dans un night-club, même si ce n’est pas mon univers… Je recroise alors certains membres du jury dans cette boîte… Nous avons tourné dans un palais à Paris pour la partie danse classique avec le jury. C’était très beau ! Mes partenaires sont Rico Simmons, Kristof Cale et Antho Toto.

Côté féminin, il y avait notamment Anissa Kate,Amirah Adara et Paulina Soul. J’aime beaucoup Anissa Kate, je trouve que c’est une personne simple, surtout quand on voit sa superbe carrière.C’était ma seconde scène avec elle et on s’entend très bien ! Le réalisateur Hervé Bodilis m’avait demandé en amont de travailler la chorégraphie de « Flashdance ». Il était super content de moi car il ne m’avait jamais vue danser et ilne savait pas que j’avais ce niveau-là. Certes, je n’ai plus mon niveau d’avant mais je me suis entraînée. D’ailleurs ce tournage m’a donné envie de reprendre la danse, pas forcément classique,plutôt la pole dance et le cerceau aérien que j’avais découvert sur un tournage !

Mince, longiligne, athlétique, gracieuse : Cléa est une magnifique jeune femme au corps sculpté par sa passion, la danse.

Elle la pratique depuis qu’elle est toute petite et son rêve ultime est d’intégrer le corps de Ballet de l’Opéra de Paris. On ne peut passer l’audition que deux fois dans sa vie, la concurrence est rude, très rude, et le jury vraiment impitoyable. Le grand jour est enfin arrivé pour Cléa. En coulisses, elle se prépare avec son amie Amirah (Adara). Letrac est immense. Le jury est composé delà sublime chorégraphe Anissa (Kate) et des professeurs Rico et Lorenzo. Ces derniers sont non seulement très sélectifs mais aussi particulièrement stricts. Cléa et Amirah n’auront pas droit à l’erreur. Après Amirah,c’est au tour de Cléa. Tout débute bien pour la splendide jeune femme. Les juges sont sous le charme… mais hélas, elle se blesse à la cheville pendant l’audition. L’implacable professeur Rico vient d’ailleurs la voir dans les loges pour lui dire qu’on se remet rarement d’unetelle blessure. Cléa est désespérée. Va-t-elle devoir renoncer à sa passion pour de bon ?Son amie Amirah, elle, voudrait savoir si elle est prise. Le professeur Rico refuse de lui répondre mais la convoque pour une audition beaucoup plus intime avec lui et le professeur Lorenzo. Il va vite déshabiller la jeune femme et la chorégraphie va devenir beaucoup plus hot… Amirah sait user de tous ses atouts : elle va sucer avec avidité les deux professeurs avant de se donner à chacun tour à tour puis aux deux dans une scène bien hard de double pénétration. Si les deux membres du jury ne sont pas convaincus par ses performances après ça… Pendant ce temps, Cléa rentre chez elle et appelle son amant Kristof pour la consoler.
La jolie Cléa voit son rêve se briser entièrement lorsqu’elle se blesse durant une audition…
Il va s’appliquer à lui donner un maximum de plaisir,d’abord avec sa langue au cours d’un long cunnilingus, puis avec son sexe pour lui faire oublier son échec. Rien de tel que quelques orgasmes pour ne plus réfléchir et se sentir mieux ! Mais Cléa va devoir changer tous ses plans. Pas question pour elle de renoncer à la danse, sa seule passion. C’est donc dans un bar de nuit du quartier de Pigalle à Paris qu’elle va désormais la pratiquer. Evidemment, l’ambiance est tout autre que celle des salles aux dorures sublimes de l’Opéra.Ici, c’est le monde de la nuit, les filles sont dénudées et des objets de convoitise pour tous les hommes. En tenues transparente set ultra sexy, les beautés se succèdent autour de la barre de pole dance. Et les clients n’en perdent pas une miette. Certaines danseuses, comme Paulina Soul et Jennifer Amilton, acceptent d’aller plus loin avec certains clients dans les alcôves du club. Ricky, le patron, ferme les yeux et il trouve que Cléa se montre un peu trop farouche.Mais l’homme n’est pas un mac pour autant.
D’ailleurs il va sauver Cléa des mains un peu trop baladeuses d’un jeune étalon éméché.

 

Celui-ci profitera finalement des charmes de Paulina et Jennifer. Sous les lumières tamisées d’une salle privée, les deux jeunes femmes vont lui offrir une fellation mémorable avant de se donner à lui. La prude Cléa parviendra-t-elle à se fondre dans ce monde de la nuit parisienne ? Peut-être… En attendant, elle doit faire face à la jalousie de Tiffany (Leiddi), une autre superbe danseuse du club qui la soupçonne de draguer Ricky, le patron avec qui elle est en couple. Mais sous ses airs de mafieux un peu pervers et brut de décoffrage, Ricky est protecteur avec les filles qui bossent dans son club, et fidèle à sa danseuse personnelle.

Tiffany va le constater quand Cléa sort de son bureau. Il n’a certainement pas usé son sexe puisque celui-ci est tout prêt et tendu pour elle. L’adorable jeune femme va s’empresser d’en faire bon usage et de lui donner tous ses trous. Entre Ricky et Tiffany, l’alchimie est évidente et le plaisir infini. Il transpire de l’écran ! Petite info : à la ville, Ricky Mancini et Tiffany Leiddi sont ensemble. Leurs scènes de sexe sont donc particulièrement intenses puisque fiction et réalité se mêlent. Un grand moment ! Cléa de son côté vat- elle renoncer définitivement à entrer à l’Opéra ? Il lui reste une chance, elle le sait, puisque chaque candidate peut se présenter deux fois, et deux fois seulement, devant le jury. La jeune femme semble s’adapter de mieux en mieux aux nuits coquines de la Capitale et à leur univers. Mais quand on a un rêve depuis toute petite, c’est difficile de le lâcher. Et justement, le destin va lui donner un petit coup de pouce… Un soir, des clients très spéciaux sont présents dans le club où travaille Cléa.

La chorégraphe Anissa, le professeur Rico et le professeur Antho sont venus s’encanailler… ou plutôt montrer leur côté pervers bien caché quand ils sont à l’Opéra. Très vite, Ricky fait savoir à Cléa que le trio ne veut qu’une chose : une danse privée et bien plus encore avec la jeune femme. Jusque-là Cléa avait toujours refusé ce genre de petits extras. Et si, cette fois, elle en était capable ? Et si les membres du jury n’attendaient que ça pour lui offrir une place dans le Ballet, celle dont elle rêve depuis qu’elle est enfant ? Et si Cléa aimait ça ? Car après toutes ces nuits à voir le corps des autres danser et à sentir la tension sexuelle, la jeune femme a changé. Elle est désormais plus libérée sexuellement, et elle va le prouver. Cléa accepte de rejoindre le trio du jury dans un appartement privé. Là, la jeune femme va se soumettre avec un plaisir infini aux ordres de la belle Anissa qui l’a mise à quatre pattes. Elle va se donner à chacun des membres du jury dans une intense partie à quatre. Ne manquez pas cette scène et les autres disponibles dès aujourd’hui en DVD, et en V.O.D. sur Dorcelvision.