R.I.P., Sexy Cora …

Vendredi 21 janvier 2011Par Jane

On ne la connaissait pas vraiment de ce côté du Rhin, et elle n’était au fond pas si sexy que ça, avec ses obus et son teint orangé, mais elle y croyait dur comme fer, et elle voulait devenir encore plus hot, encore plus mammelue, encore plus sexy, encore plus … tout.

Prisonnière d’une quête sans fin de « perfection physique », opération après opération, la jeune Caroline s’est progressivement transformée en Sexy Cora, actrice X débutante, modèle érotique et accessoirement participante à l’édition teutonne de Big Brother, à moins que ça ne soit le contraire.

Déjà munie d’un bonnet F, et désireuse de passer au G, Cora était en train de subir sa 6ème opération mammaire quand son coeur a déclaré forfait. Après plus d’une semaine de coma, elle a rendu l’âme hier. Elle avait 23 ans.

Un destin tout triste, qui n’est pas sans rappeler celui de Lolo Ferrari.

Cora dans ses oeuvres :

On résiste mal, en conclusion, à l’irrépressible envie de rappeler quelques évidences : une anesthésie n’est jamais quelque chose d’anodin, une modification esthétique non plus, et il convient d’être très, très prudent(e) quand on se lance sur le chemin de la chirurgie esthétique à outrance.

RIP, Cora …

Jane

Moitié punk moitié institutrice britannique de l'ère victorienne, je m'intéresse pas mal au sexe et à la société. A la société vue sous l'angle du sexe. Enfin au porno quoi. Voyez ce que je veux dire ... jane.dorcelblog@gmail.com