Jessie Volt, son interview électrique et hard

Lundi 17 janvier 2011Par Ernest

Chères lectrices, chers lecteurs,

Non ne dites rien, je sais. Le titre de cet article est « un tout petit peu » tiré par les cheveux mais honnêtement, comment pouvais-je passer à côté?

Si vous ne la connaissez pas encore, sachez juste que JESSIE VOLT est la nouvelle petite sensation du X français. Entrée dans le métier début 2010, elle a déjà pas mal de scènes à son actif, dont une bonne partie tournée de l’autre côté de l’Atlantique.

Vous avez pu la voir dans Jessie Volt … en vrai (actuellement en VOD sur Dorcel Vision), et pour ma part, j’ai eu le plaisir de la rencontrer … en vrai juste avant Noël. Pourtant, l’interview que vous allez lire a été réalisée par emails interposés. Merci donc à Jessie d’avoir accepté de répondre à mes questions.

L’interview complète se trouve dans la suite de cet article

Blog Dorcel : LA question qu’on a du te poser 250 000 fois mais que je me dois de poser quand même : Si je ne me trompe pas, tu as commencé dans le X il y a seulement quelques mois (début 2010 donc). Peux tu me dire comment et pourquoi tu as choisi cette carrière? Que faisais tu avant?

Jessie Volt : Après avoir eu mon bac professionnel de photographie, j’ai dû enchainer les petits boulots pendant quelques temps, j’en avais marre de rester au même endroit étant quelqu’un de très active. C’est une des raisons qui m’a poussé à me lancer dans la pornographie, maintenant je voyage beaucoup. C’est également parce que j’avais envie d’avoir des expériences sexuelles que je ne pouvais pas avoir dans le privé, et puis étant curieuse je voulais découvrir l’envers du décors de ce milieu.

Blog Dorcel : A quelques exceptions prêt, peu de françaises (même parmi les « anciennes ») sont parties travailler aux USA. Pourtant, malgré ta toute jeune carrière, tu as déjà sauté le pas et tu as déjà travaillé avec des prods reconnues comme Jules Jordan, Evil Angel, 3rd Degree ou encore Digital Playground. Pour toi, ce passage outre atlantique est-il obligatoire pour se faire connaitre?

Jessie Volt : Je ne pense pas que ce soit obligatoire pour se faire connaitre en France ceci étant, je crois que c’est indispensable pour une futur carrière internationale.

Blog Dorcel : Quelles sont tes ambitions dans ce métier?

Jessie Volt : D’être meilleure à chaque scène, d’arriver à obtenir des premiers rôles dans des grosses productions, de retourner régulièrement aux USA pour me faire une place là-bas, j’aurai bientôt la possibilité de poser pour des publicités et peut être figurer dans des clips musicaux. J’ai également quelques projets assez lointain dont je ne parlerai pas pour le moment.

Blog Dorcel : Si je te pique ton lecteur MP3 là tout de suite maintenant, qu’est ce que j’y trouve?

Jessie Volt : Tu seras peut être surpris de trouver des groupes comme Behemoth (NDR : Alors là faisons une petite pause 2 secondes si vous le voulez bien. Une jeune fille si douce qui écoute du vrai Black / Death Metal Polonais???? Rien que pour le plaisir, vous pourrez retrouver un clip de Behemoth à la fin de cette interview. Si on m’avait dit qu’un jour j’aurais l »occasion de mettre ce groupe en avant ici même … Montez le son !!!), Gojira, Rammstein, mais aussi Kraftwerk, Lady Gaga, Smashing Pumpkins … enfin comme tu peux voir, des choses radicalement différentes.

Blog Dorcel : Admettons qu’un jour tu acceptes mon invitation au restaurant, où est ce que je devrais t’emmener?

Jessie Volt : Alors là pour être sûr de me combler, une seule possibilité, un restaurant japonais pour déguster une quantité industrielle de sushis !

Blog Dorcel : Quelle question en as tu marre d’entendre en interview?

Jessie Volt : Les questions où je dois dire quelles questions j’en ai marre d »entendre en interview. Non plus sérieusement, je n’en ai pas pour le moment.

Blog Dorcel : Quelle est la pire question que l’on t’ait posée? (tu peux aussi dire l’une des 6 premières ;)

Jessie Volt : Alors là bonne question, je ne pense pas en avoir.

Blog Dorcel : Quel est ton pire défaut?

Jessie Volt : Je suis trop perfectionniste, c’est aussi une de mes grandes qualités mais parfois je vais trop loin.

Blog Dorcel : Quelle est, selon toi, la pire chose quand on est actrice X ?

Jessie Volt : C »est juste le regard des gens qui ne sont pas ouverts d’esprit, parfois cela peut être difficile à vivre.

Blog Dorcel : A l’inverse, quelle est la meilleure chose de ce métier?

Jessie Volt : Grâce à ce métier, je peux voyager et découvrir des lieux splendides, et rencontrer des gens formidables.

Blog Dorcel : Quand tu ne tournes pas, que fais tu?

Jessie Volt : Je suis aussi modèle pour des photographes, je fais de la photo et je consacre beaucoup de temps au groupe de musique dans lequel je joue.

Blog Dorcel : Avec quel acteur (avec lequel tu n’as jamais tourné) aimerais tu travailler?

Jessie Volt : Avec quel acteur je ne sais pas mais par contre j’aimerais beaucoup tourner avec JESSE JANE.

Blog Dorcel: Est ce qu’il y a une question que je ne t’ai pas posée et à laquelle tu voudrais quand même répondre? Quelle serait la réponse?

Jessie Volt : La question serait « Quel style de dessous aimes-tu? » J’aime tout ce qui est moderne voire futuriste, alors je dis non à la dentelle !

Blog Dorcel : Parmi les scènes que tu as déjà tournées, Y en a t’il une qui ressort du lot? si oui, laquelle et pourquoi?

Jessie Volt : En fait oui, il y en a même deux. La toute première scène que j’ai faite pour JOHN B. ROOT, parce que comme c’était la découverte j’étais très excitée, et la seconde c’est ma scène avec TORI BLACK dans Californique parce que tout simplement elle est extraordinaire.

Blog Dorcel : Question libre : si tu veux dire bonjour à quelqu’un, promouvoir un de tes films, etc… c’est ici :)

Jessie Volt : Vous pourrez me retrouver dans le prochain film de John B.Root dans « Dis moi que tu m’aimes » qui sort prochainement sur Canal+

Blog Dorcel : Objectivement, Quelle note sur 10 donnerais tu à cette interview?

Jessie Volt : Note 8/10 ces questions m’ont beaucoup plu.

Et hop, comme annoncé un peu plus haut, voici une petite vidéo pleine de poésie pour bien terminer ou commencer la journée selon l’heure à laquelle vous lirez cet article.

Ernest

Metalleux depuis tout petit, seuls les cheveux me manquent pour headbanguer comme il faut. Ajoutez à cela un goût immodéré pour le Porno et vous aurez vite compris que je suis i-rré-cu-pé-rable... Mais, si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : @Ernest3X blog@dorcel.com