Nicki Blue, une jeune américaine dépucelée sur Internet le 15 Janvier ?

Mercredi 12 janvier 2011Par Jane

(Ou : WTF ?) Je viens de lire cette info qui m’a estomaquée comme seules certaines infos américaines savent le faire.
Miss Nicki Blue est une jeune blonde à l’air candide qui fait beaucoup parler ces jours-ci ceux s’intéressant au porno un peu « underground » outre-Atlantique.

Et pourquoi donc ??
Tout simplement parce que cette jeune damoiselle va perdre sa virginité, en direct devant une webcam, le samedi 15 janvier à 7PM (heure locale d’un côté ou l’autre des USA).

Les officiants seront James Deen, Mark davis, Jack Hammer, et une brochette de nanas.

Pas mal d’action en perspective donc, et sans doute pas la plus tendre …

Alors on se dit qu’à priori c’est un peu bizarre, mais soit.
Plusieurs jeunes filles ont vendu leur virginité sur internet ces dernières années, pour se payer leurs études ou autre.

C’est un peu curieux comme façon de faire, on n’est pas certain que ça laisse forcément les souvenirs les plus romantiques, mais pourquoi pas ?

D’ailleurs, quand on y pense, beaucoup de nanas dépucelées par des jeunes gars qui n’y connaissaient rien et dont elles n’étaient même pas amoureuses n’ont pas gardé beaucoup de souvenirs romantiques non plus, alors n’ergottons pas.

Là ou ça se corse, dans le cas de Nicki Blue, c’est quand on se rend compte qu’elle officie depuis bientôt un an en tant que travailleuse du sexe, pratiquant jeux de pinces à linge, pénétrations anales, exhibitions et masturbations de toutes sortes, le tout dans une ambiance SM un tantinet hardcore.

Et c’est là qu’on retrouve le mix de 2 concepts américains qui ne sont pas forcément familiers à tout le monde.

Un, la fille pour qui fellation et sodomie n’ont plus de secret parce qu’elle « tient à rester vierge jusqu’au mariage ». (Mais oui bien sûr.)

Deux, l’actrice porno « qui se respecte » et qui markette soigneusement chaque type de nouvelle pratique abordée, en évitant de tout faire trop vite car ça « dévaluerait » les pratiques en question. (Ce qui au final produit souvent du sexe « chiant », parce que plus proche du doc Excel d’un chef comptable que de la sueur et de l’abandon, fussent-ils simulés.)

Un truc de ricains, quoi.

Tag :
Jane

Moitié punk moitié institutrice britannique de l'ère victorienne, je m'intéresse pas mal au sexe et à la société. A la société vue sous l'angle du sexe. Enfin au porno quoi. Voyez ce que je veux dire ... jane.dorcelblog@gmail.com