SpeedSexe : jolis culs, gros cubes & baise à 100 à l'heure

Vendredi 7 janvier 2011Par Ernest

Chères lectrices, chers lecteurs,

Si vous aimez : les films X avec une histoire qui tient la route, les scènes de sexe à 2, 3, 4 ou beaucoup plus, les grosses motos qui vont vite, alors ne cherchez pas plus loin, SpeedSexe (Speed en version originale) est fait pour vous.

Réalisé par Brad Armstrong, produit par Wicked Pictures et distribué en France par Marc Dorcel, SpeedSexe a bénéficié d’un budget colossal de 250 000 dollars. Pour la petite information, il a été sélectionné dans 15 catégories pour la cérémonie des AVN Awards qui se tient demain soir à Las Vegas.

Ah, j’oubliais de vous dire, le casting est à couper le souffle : Alektra Blue, Jessica Drake, Kayme Kai, Kirsten Price, Tommy Gunn, Asa Akira, Bill Bailey, Briana Blair, Chanel Preston, Dale DaBone, Mr. Marcus, Eric Masterson, Brad Armstrong, Jada Fire, Shyla Stylez, Manuel Ferrara, Mick Blue,

Kaylani Lei, Barrett Blade, Marie Luv, Tory Lane, Sascha, Deep Threat, Derrick Pierce, Marcus London, Sandee Westgate, Devon Lee, Angie Savage, Nyomi Banxxx, Sophia Santi, Misty Stone, Max Mikita, Alexis Texas, Keni Styles, Spyder Jonez, Prince Yahshua, Tori Black.

Ernest

Metalleux depuis tout petit, seuls les cheveux me manquent pour headbanguer comme il faut. Ajoutez à cela un goût immodéré pour le Porno et vous aurez vite compris que je suis i-rré-cu-pé-rable... Mais, si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : @Ernest3X blog@dorcel.com

1 commentaire


  1. Lilia

    Bravo toundramante, je n’en atenadtis pas moins d’une lyce9enne digne de ce nom. Et on dit que le niveau baisse !En revanche, le second vers, emprunte9 aux Fleurs du Mal et le9ge8rement modifie9, est beaucoup plus difficile e0 trouver. En fait -et je donne le0 un indice fort-, la totalite9 de ce texte est un pastiche de ce poe8me de Baudelaire qui traite du meame sujet. J’en ai de9je0 trop dit NB Ne pas se fier au tilleul, car les tilleul menthe ! oui, bon. Je le dis e0 chaque fois -et je dis e0 chaque fois que je le dis e0 chaque fois-, moi et les jeux de mots !!! Et pour l’haefsseuse -qui e9voque ma mort prochaine, snif, snif- ce court extrait de l’admirable d4 vous fre8res humains d’Albert Cohen : d4 vous, fre8res humains, vous qui pour si peu de temps remuez, immobiles bientf4t et e0 jamais compasse9s et muets en vos raides de9ce8s, ayez pitie9 de vos fre8res en la mort, et sans plus pre9tendre les aimer du de9risoire amour du prochain, amour sans se9rieux, amour de paroles, amour dont nous avons longuement gofbte9 au cours de sie8cles et nous savons ce qu’il vaut, bornez-vous se9rieux enfin, e0 ne plus haefr vos fre8res en la mort. Ainsi dit un homme du haut de sa mort prochaine. Have a good night folks !