Disparition de Jean Rollin

Vendredi 17 décembre 2010Par Jane

Nous avons appris avec tristesse la disparition du cinéaste Jean Rollin, l’un des grands spécialistes français des films de série B fantastiques et érotiques, décédé mercredi à l’âge de 72 ans des suites d’un cancer foudroyant.

Né en 1938, Jean Rollin était réalisateur, producteur, scénariste, et avait également écrit une dizaine de livres. Il s’était fait connaître à la fin des années 60 et au début des années 70 en réalisant plusieurs films mélangeant fantastique et érotisme tels que « Requiem pour un vampire » ou « Les démoniaques ». Touche à tout de talent, Jean Rollin a également mis en scène plusieurs films pornographiques. Les amateurs du genre le connaissent ainsi sous le pseudonyme de Michel Gentil, ou de Robert Xavier pour ce qui est des films les plus hard.

Sa dernière contribution à la pornographie française remonte à 1994, lorsqu’il a écrit le scénario et co-réalisé avec Marc Dorcel le chef-d’

Jane

Moitié punk moitié institutrice britannique de l'ère victorienne, je m'intéresse pas mal au sexe et à la société. A la société vue sous l'angle du sexe. Enfin au porno quoi. Voyez ce que je veux dire ... jane.dorcelblog@gmail.com