Le porno vu par les filles : le "porno chic" avec Russian Institute

Mercredi 23 juin 2010Par Jane

Ce mois-ci dans le Dorcel Magazine #10, les filles critiquent des DVD XXX !

La recette : on sélectionne 5 titres, tous très différents, et 5 nanas, aux profils tout aussi divers. On mélange, on laisse reposer un peu, et une fois la sauce prise on reccueille soigneusement les avis de ces demoiselles

Aujourd’hui : le porno chic avec la série RUSSIAN INSTITUTE

Retrouvez les avis de Clara, Lilly, Céline, Mylène et Clémentine en cliquant sur …

Céline (17/20) : « C’est tout a fait le porno que j’aime, des beaux mecs bien entretenus, de filles tirées des magazines de mode avec des dessous très chics et sexy, et l’acte en lui-même est plutôt hard mais avec un peu de tendresse tout de même, enfin je veux dire qu’ils n’hésitent pas à s’embrasser et ça je trouve que ça manque souvent dans les films… « 

Clara (14/20) : « Plutôt sympa à regarder et ça me rappelle les films Dorcel que mon père cachait sous ses chemises dans son placard. Les chauffeurs en queue de pie et chapeau haut de forme qui se tapaient les bonnes ou la maitresse de maison . En fait, je suis inquiète car ce film me rappelle mon père … » (rire général)

Mylène : «C’est ta madeleine de Proust» (rire général)

Clara : «C’est ça, sauf que pour le cas elle se mange pas celle-là »

Clémentine (12/20): « Non mais elle met en appétit ! (rire) Du moins c’est ce que ça a déclenché chez moi, mais ça ne m’a pas pour autant donné l’envie de me jeter sur le frigo (rire) vous voyez ce que je veux dire. Moi, je préfere les mecs un peu plus violents , moins beaux, plus crades, des garagistes par exemple avec des mais sales … « 

Lilly : «Si j’étais ton mari je t’interdirais de te rendre dans la moindre pompe a essence ! »

Clémentine (rire) : « Tu vois rien que le mot « POMPE » a essence me fait de l’effet » (rire)

Lilly (3/20) : « C’est tout le porno que je déteste , les châteaux , les costumes … Manque plus que les fées et un soulier perdu. On dirait du Andrew Blake en accéléré, moi je trouve que c’est du porno pour l’apéro . Moi je frissonne sur des situations de la vie ordinaire, le mec dans un métro à moitié vide qui met la main sous ta jupe par exemple « 

Clara : «Tu aimes l’exhibition»

Lilly : «J’aime croire que c’est possible surtout»

Bilan : la moyenne est de 11,5 /20

Tous les épisodes de Russian Institute vous attendent en VOD sur Dorcelvision.

(A retrouver très vite sur ce blog : l’avis des filles sur le porno amateur avec « DTC Dans ton cul, je te trompe et j’aime ça  » !)

Jane

Moitié punk moitié institutrice britannique de l'ère victorienne, je m'intéresse pas mal au sexe et à la société. A la société vue sous l'angle du sexe. Enfin au porno quoi. Voyez ce que je veux dire ... jane.dorcelblog@gmail.com