"Nous ne sommes pas toutes des salopes"

Samedi 6 février 2010Par Ernest

Des étudiantes de l’Université de Cambridge ont reçu l’ordre de faire moins de bruit en faisant l’amour après que des plaintes aient été déposées pour « tapage nocture ». Les 400 pensionnaires du collège pour filles de Newnham ont reçu cet avertissement car une trentaine de personne était allée voir le doyen en moins d’un mois.

Mizzy Cole, la présidente des étudiantes a ainsi envoyé l’email suivant : « Les couloirs de Newnham conduisent les sons et les murs ne sont pas épais. Merci donc d’être discrètes pendant vos activités, surtout tard le soir ou tôt le matin.

Les étudiantes sont mortifiées

Une jeune femme de 20, trop honteuse pour donner son nom déclare : « c’est tellement embarrassant de penser que des gens nous ont écoutées. Il est si facile d’oublier la minceur des murs quand on est en pleine action… ». Une autre de dire : « Quand j’ai reçu cet email, je me suis sentie humiliée, je pensais que j’en étais la seule destinataire ».

Lizzy, la présidente précise que son email faisait en fait référence à la musique jouée un peu trop fort.

« Nous ne sommes pas toutes des salopes » a-t’elle ajouté…

J’ose espérer que les étudiantes du Russian Institute ne recevront jamais un tel email…

Ernest

Metalleux depuis tout petit, seuls les cheveux me manquent pour headbanguer comme il faut. Ajoutez à cela un goût immodéré pour le Porno et vous aurez vite compris que je suis i-rré-cu-pé-rable... Mais, si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : @Ernest3X blog@dorcel.com