La poupée gonflable 2.0 : Honeydoll

Mardi 20 octobre 2009Par Jane

poupee gonflable mocheAu commencement était la poupée gonflable, plus ou moins risible selon son prix, et dont on peut légitimement se demander si jouir dedans ne nécessitait pas de garder les yeux soigneusement fermés.

Puis, les japonais inventèrent les Lovedolls, des poupées extrêmement réalistes, toutes jolies, aux lèvres douces et aux cheveux soyeux, à qui il était possible d’acheter mille et un petits accessoires et vêtements.
Enfin une poupée gonflable qu’on n’avait plus besoin de gonfler, qu’on pouvait regarder dans les yeux en la besognant, et dorloter comme une vraie fiancée. Assise dans un canapé, allongée dans un lit, elle occupait l’espace d’une vraie femme. En version silencieuse.

Mais tout ça, c’est derrière nous.
Désormais, la poupée gonflable connait une nouvelle déclinaison : la Honeydolls, une poupée de nouvelle génération qui repousse les limites de votre imagination.

Se voulant à la confluence de 3 disciplines distinctes, la Honeydoll est le résultat des travaux communs d’informaticiens concepteurs de robots, de sculpteurs spécialistes du corps humain, et d’ingénieurs travaillant sur des silicones et elastomères à usages médicaux.

poupée gonflable Honeydoll
(Ci-dessus, la HoneyDoll Cindy, un modèle de type européen.)

Le résultat ? Une Doll qui est non seulement très réaliste, mais qui dispose aussi d’options que sa grande soeur Lovedoll ne possédait pas, comme une bouche façon « Tenga » pour donner des fellations réalistes, et même une voix !
La Honeydoll est en effet capable de parler, réagissant différent selon qu’on lui pince le téton gauche ou qu’on lui caresse la joue.
Elle est livrée avec 4 types de voix, auxquelles il est possible d’ajouter la voix de votre choix (si toutefois vous en obtenez les enregistrements!)

Pour vous offrir cette nouvelle colocataire, il vous en coutera tout de même 744,500 yen, c’est à dire 5 510 euros. C’est dire si le progrès est encore loin d’être à la portée de toutes les bourses… La tête est également disponible seule, mais l’option nous semble trop bizarre pour qu’on s’y arrête …

N’empêche, les rapides avancées technologiques que connait actuellement l’industrie du « jouet pour adulte » restent fascinantes, et promettent des choses étonnantes pour l’avenir.
On ne peut s’empêcher de se demander si les films X des années 2030 ne seront pas tournés avec des robots !

Et on se dit, d’une part, que le sexe du 21ème va être sacrément disco.
Et d’autre part, que les japonais sont décidément un peu frappés côté zizi …

Jane

Moitié punk moitié institutrice britannique de l'ère victorienne, je m'intéresse pas mal au sexe et à la société. A la société vue sous l'angle du sexe. Enfin au porno quoi. Voyez ce que je veux dire ... jane.dorcelblog@gmail.com