Lanny Barby : Journal d'une prisonnière très bandante

Mardi 6 octobre 2009Par Ernest

S’il est un lieu où il est déconseillé d’aller, pour une raison ou une autre, c’est bien la prison. Pour les hommes, c’est déjà un endroit dangereux, difficile à vivre, bref, qu’il vaut mieux éviter. Maintenant, imaginez une prison dont les prisonnières sont… comment dire … super bandantes. C’est ce que vous trouverez dans Lanny Barby : Journal d’une prisonnière.

Comme elles n’ont pas grand chose à faire de leurs journées, il ne leur reste qu’une seule activité nettement plus intéressante que la sempiternelle promenade ou la séance de sport : Baiser. C’est entre copines qu’elles se soutiennent moralement et physiquement pour que le temps passe plus vite. Jeux de langues, jeux de doigts ou de gode, tous les moyens sont bon pour s’évader le temps d’un orgasme.

Si en plus de ça les gardiens viennent leur faire tâter de leurs grosses matraques, ces jeunes filles oublieront un peu plus longtemps ce lieu de perdition. Cette prison pour femmes n’est pas à la Nouvelle Orléans mais le soleil y brille tous les jours pour qui sait utiliser son corps de rêve à bon escient. Et heureusement pour nous, Lanny Barby et ses copines l’ont bien compris en offrant leurs fesses rebondies et leurs énormes poitrines à nos fantasmes les plus pervers.

Rien que pour vos yeux, découvrez qui sont ces prisonnières dans la suite de cet article.

Ernest

Metalleux depuis tout petit, seuls les cheveux me manquent pour headbanguer comme il faut. Ajoutez à cela un goût immodéré pour le Porno et vous aurez vite compris que je suis i-rré-cu-pé-rable... Mais, si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : @Ernest3X blog@dorcel.com