Etes vous accro au porno ?

Mercredi 26 août 2009Par Ernest

Si vous lisez cet article, c’est que vous vous intéressez un minimum au monde du porno. Bon, ok, cette affirmation est un peu facile car si ça se trouve, vous êtes arrivé(e) ici « totalement par hasard ». Apparemment, le porno est désormais considéré comme une drogue dont on peut facilement devenir dépendant. Chacun peut apprécier le X de différente manière, et avoir besoin d’en consommer plus ou moins régulièrement. En fouillant un peu sur le net, je suis tombé sur ce petit test (source : http://www.orroz.net/) qui va vous permettre de déterminer avec précision (ou pas) votre degré de dépendance au porno. Pour celà, rien de plus simple, rendez vous dans la suite de cet article.

1/ Vous feuilletez régulièrement des revues ou des livres à caractère pornographique (images ou textes)
2/ Vous visionnez fréquemment des vidéos porno chez vous ou dans des sex-shops
3/ Vous êtes abonné(e) à un forum ou un chat sur le Web orienté sexe
4/ Quand vous sentez l’excitation venir, vous avez du mal à résister
5/ Lorsque vous résistez, vous devenez nerveux ou irascible envers votre entourage
6/ Juste avant de satisfaire à ce désir, vous devenez fébrile et très excité(e)
7/ Vous passez des heures à surfer sur Internet sur des sites pornos
8/ Plus le temps passe, plus vous sombrez dans le sordide et l’avilissant
9/ Après avoir obtenu satisfaction, vous éprouvez une sorte de lassitude
10/ Parfois, vous éprouvez de la culpabilité ou de la honte
11/ Vous écourtez vos soirées entre amis pour rentrer chez vous et satisfaire à vos désirs
12/ Vous vous levez quelquefois en pleine nuit ou au petit matin pour surfer
13/ Votre entourage n’est pas au courant, vous n’osez pas en parler
14/ Si vous êtes en couple, votre conjoint souffre de votre manque de communication, de votre caractère sombre ou irritable
15/ Votre conjoint ne vous attire plus sexuellement mais vous faites souvent semblant que « ça marche »
16/ Si vous êtes célibataire, cela fait longtemps que vous l’êtes ou vous avez du mal à débuter une relation affective
17/ Vous vous masturbez ainsi plusieurs fois par semaine
18/ Vous avez plusieurs fois décidé de vous arrêter mais en vain
19/ Vous vous êtes déjà promis de cesser ces pratiques pour ensuite trahir vos promesses
20/ Vous ne savez plus comment vous y prendre pour changer ces habitudes compulsives…

RESULTATS

• Si vous avez répondu OUI à moins de 5 points, vous n’êtes pas porno dépendant(e), alors cessez de culpabiliser mais restez tout de même vigilant(e) car on passe vite d’une fois par mois à deux fois par semaine !

• Si vous avez répondu OUI à plus de 7 points, vous êtes en train de devenir porno dépendant(e). Prenez-en conscience dès maintenant et parlez-en à un proche ou à un psychothérapeute.

• Si vous avez répondu OUI à plus de 15 points, vous êtes TRES ACCRO et il est temps que vous preniez des dispositions pour sortir de cette dépendance à cette nouvelle drogue avant que votre conjoint ne vous quitte et que tous vos amis fuient votre compagnie. Car même si vous trichez en paraissant détaché(e) et en vous mentant à vous-même, cela deviendra par devenir invivable. Pour vous comme pour les autres.

Ernest

Metalleux depuis tout petit, seuls les cheveux me manquent pour headbanguer comme il faut. Ajoutez à cela un goût immodéré pour le Porno et vous aurez vite compris que je suis i-rré-cu-pé-rable... Mais, si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : @Ernest3X blog@dorcel.com