Sasha Grey's Anatomy : portrait d'une vraie Star du X

Vendredi 31 juillet 2009Par Ernest

Sasha Grey n’a que 20 ans et pourtant, c’est certainement l’une des actrices X qui mérite le plus son statut de Star du X avec un grand « S ». Son incursion dans le cinéma traditionnel devrait lui conférer un statut un peu plus à part dans le petit monde du porno. Si jeune et déjà si sûre de la carrière qu’elle veut mener. Avec sa propre société de production « Grey Art« , elle gagne encore un peu plus en indépendance. Mais jusqu’où ira t’elle?

Sasha Grey’s Anatomy joue bien entendu sur le parallèle qui existe entre son nom d’artiste et la série originale. Sasha y campe une infirmière chef qui doit gérer la nymphomanie de ses collègues et de ses patients. Accompagnée de Bobbi Eden, Courtney James, Faye Regan, Jayme Langford et Mia Smiles, Sasha va prouver, si c’était encore nécessaire, que les infirmières restent le plus grand fantasme des hommes.

Vous pouvez désormais voir Sasha Grey’s Anatomy en VOD sur Dorcel Vision.

DECOUVREZ LES PHOTOS DES ACTRICES DANS LA SUITE DE CET ARTICLE.

Ernest

Metalleux depuis tout petit, seuls les cheveux me manquent pour headbanguer comme il faut. Ajoutez à cela un goût immodéré pour le Porno et vous aurez vite compris que je suis i-rré-cu-pé-rable... Mais, si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : @Ernest3X blog@dorcel.com

1 commentaire


  1. Maria

    Je ne suis pas d’accord.Il y a effectivement un promlebe pour les hommes adultes souffrants de troubles mentaux au Quebec a avoir de l’aide. Il est tres difficile et meme quasi impossible d’obtenir par exemple de l’aide gratuite (psychiatres, groupes de soutiens, maisons d’hebergements, etc ) et pas seulement pour les cas de violences, mais de simples depressions, troubles d ela personnalite9, etc.L’idee est surtout que certains groupes sont mieux organise9s (les gays, les groupes de femmes, etc ) et ont su faire de la pression pour obtenir les ressources demande9es ou les offres eux-memes. Bravo.Il est clair que les hommes ont tendances a moins se regrouper de cette facon pour de l’aide psychologique.Aussi, il faut faire attention, ce cas de suicide/homicide que vous utilisez pour dire que ca ne changerait rien d,aider plus les hommes en difficultes a ete fait dans une periode de psychose assez evidente et est assez rare, et cela arrive meme bien souvent a des femmes (une quebecoise a tue9 son fils aux USA en le noyant dans un lac il y a quelques anne9es) et memes des professionnels de la sante9 (le cas du cardioloques de saint-jerome), etc. Il ya des millions d’hommes au Quebec et c’est une infime partie qui sauteront leurs coches d’une facon aussi radicales. La plupart des gens qui souffrent de troubles mentaux ne sont pas violents pour autrui, souffrent seuls, hommes comme femmes.le promlebe de l’absence de ressources pour les hommes, surtout les jeunes hommes, c’est plutot le simple suicide (taux record au Quebec), decrochage scolaire, drogues, troubles de la personnalite9, de jeux (etrangement ici le Quebec s’en mele car il est a la fois le diable et le bon dieu avec loto quebec) etc Une amie a tente9 en vain de trouver de l’aide pour son fils borderline de 22 ans resultat: impossible, les hopitaux se renvoyaient la balle, disaient qu’il n’y avait pas vraiment de place, l’enfer Il faut consulter un psychologue, et ce ne sont pas tous les psychologues qui sont a l’aise avec les troubles de la personnalite9, sans oublier que c’est cher si le jeune homme n’est pas assure9. Et oubliez l’idee de telephoner a tel aide a chaque semaine, le jeune homme a simplement besoin d’une therapie de groupe, de conseil, d’appuis, d’ecoute. Par chance il a sa mere et un certain reseau social mais qu’en est-il des autres jeunes hommes?Aussi, je peux donner mon avis personnel sur un autre aspect de la sante9 obtenir un medecin de famille lorsque vous etes un jeune homme en sante9 est presque quasi impossible .demandez simplement a ma copine infirmiere ou a mon amie medecin.Le promlebe ce n’est pas le feminisme, le promlebe c’est l’explosion des familles et de la vie familiale traditionnelle qui offrait un reseau social (sans oublier le reseau religieux). Maintenant nous sommes des individus et dans la societe les hommes adultes sont encore vu comme des hommes forts, et les femmes comme des etres necessitant un constant soutien au lieu d’offrir de l’aide a tout le monde indifferemment, on aide selon le groupe social et souvent des groupes sociaux s’interesseront tres peu au sort des autres groupes ils sont memes parfois en competition. Par exemple, chaque fois que quelqu’un reclame de l’aide pour les hommes en difficulte9, certains groupes feministes viennent se meler du debat.Malheureusement, la communaute d’antan a ete remplace9 par des tas de petites communautes qui souvent se detestent les unes et les autres