Eliska Cross : interview d'une prisonnière de charme

Lundi 6 juillet 2009Par Ernest

A l’occasion de la sortie presque simultanée en DVD et en VOD de Lesbian Prison, produit par Marc Dorcel et réalisé par Tony del Duomo, le Blog Dorcel s’est risqué dans un quartier de haute sécurité pour y interroger Eliska Cross, l’une des prisonnières de choc et de charme de ce film 100% féminin (oui, je sais, avec le titre vous aviez deviné).

Voici ce qui est ressorti de l’interrogatoire.

Blog Dorcel : Quel est ton premier geste le matin au réveil?

Eliska Cross : Le tout premier c’est de prendre mon café! Puis j’allume une clope et le pc.

Blog Dorcel : Thé, café ou jus d’orange?

Eliska Cross : Café sans hésitation , je peux en boire des litres pendant la journée. Mais un vrai jus d’oranges pressées le matin je ne dis pas non.

Blog Dorcel : Quel est le dernier livre que tu aies lu?

Eliska Cross : « Please Kill me » , c’est un livre qui raconte l’histoire des débuts du punk racontée par les acteurs ( musiciens, managers, journalistes, écrivains…) de la période 1969-1979.

Blog Dorcel : Quel est le dernier disque que tu aies acheté / écouté (les MP3 sont acceptés)?

Eliska Cross : La Ruda « 24 images seconde » c’est un de mes morceaux préférés. En général j’écoute de la musique alternative même pour danser et striper.

Blog Dorcel : Je me souviens d’une scène hard dans des vignes (Sex Jam / SWIPP). Tu as un vin favori?

Eliska Cross : Oui le muscat de Rivesaltes , car c’est le vin le plus connu et le meilleur de ma région natale.

Blog Dorcel : A part pendant un combat de boxe thaï, tu as déjà fait l’amour en public?

Eliska Cross : Oui, comme sous un pont SNCF où je me suis régalée . J’ai déjà pratiqué en concert aussi et quand j’habitais dans le sud je me suis souvent laissée aller à la plage.

Blog Dorcel : Combien de tampons de pays différents as tu dans ton passeport? Lesquels?

Eliska Cross : Oula… L’inde, les USA, l’Algérie, Le Maroc, et presque toute l’Europe. Le trois quart datent de quand j’étais enfant sinon le porno m’a permis de découvrir la Crête et la Hongrie.

Blog Dorcel : Quelle question en as tu marre d’entendre?

Eliska Cross : Il y en a 2 : Pourquoi fais tu du porno? Pourquoi t’es tu mariée?

Blog Dorcel : Quelle question à laquelle tu aimerais répondre est ce qu’on ne t’a jamais posée ?

Eliska Cross : « Voulez vous faire une peinture pour moi? »

Blog Dorcel : Je te laisse le mot de la fin

Eliska Cross : J’embrasse tous les lecteurs de ce blog , j’espère que les films « Lesbian Prison » et les «  SeXpervers  » vous plairont autant que moi j’ai pris du plaisir à les tourner.

Pour suivre toute l’actu d’Eliska Cross, je vous invite a visiter son blog perso qu’elle tient régulièrement à jour.

DES PHOTOS D’ELISKA CROSS SONT VISIBLES DANS LA SUITE DE CET ARTICLE

Ernest

Metalleux depuis tout petit, seuls les cheveux me manquent pour headbanguer comme il faut. Ajoutez à cela un goût immodéré pour le Porno et vous aurez vite compris que je suis i-rré-cu-pé-rable... Mais, si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : @Ernest3X blog@dorcel.com