Dorcel Magazine #4 : Aletta Ocean, la belle du 18 juin

Jeudi 18 juin 2009Par Ernest

Le 18 juin est un jour historique pour plusieurs raisons.

La 1ère, tout le monde est sensé la connaître, sinon, je vous invite à chercher les mots suivants dans Google : 18 juin, appel, Général de Gaulle.

La 2ème raison est, comme vous l’aurez certainement deviné en lisant le titre de cet article, la sortie du quatrième numéro du Dorcel Magazine. Ce mois ci, c’est la charmante Aletta Ocean qui s’offre à vos yeux (qu’elle a magnifiques) en couverture.

Rendez-vous donc dès aujourd’hui (jeudi 18 juin) chez votre marchand de journaux favori pour découvrir en images le sommaire de ce 4ème numéro du Dorcel Mag.

L’EDITO est cette fois-ci signé par Grégory Dorcel :

« Fan de longue date ou adepte occasionnel, c’est pour nous toujours un plaisir de vous faire découvrir dans ce magazine et ses DVD ce qui nous passionne, nous amuse, nous excite. Dorcel Mag est un concentré de nos découvertes, de ce que nous considérons être le meilleur du X. C’est surtout le point de réunion des plus grands talents (actrices, réalisateurs, journalistes, producteur, photographes, graphistes, présentateurs) qui font tous les jours l’histoire de la société DORCEL et qui construisent une pornographie sublime !

C’est bien de cela qu’il s’agit, sublimer le sexe. Par passion et par plaisir, les équipes DORCEL ont compris que l’excellence permet de transformer l’obscène en merveilleux. Pour nous, le sexe est un luxe, et nous revendiquons cela au nom de nos lecteurs et spectateurs du monde entier. Nous sommes des créateurs de fantasmes. La technologie évolue, les goûts aussi, mais depuis 1979, nous nous efforçons toujours de satisfaire au mieux nos clients; c’est le seul motif de notre fierté.

Combien de fois a-t-on visionné des vidéos navrantes prouvant que pour beaucoup de producteurs, la pornographie était une soupe sans intérêt à servir aux masses silencieuses? Non ! Comme pour n’importe quel autre produit, les consommateurs sont en droit d’exiger la meilleure des qualités, ainsi que les produits les plus élaborés ! Nous venons de boucler ce numéro et deux questions nous brûlent les lèvres : le plaisir est-il au maximum pour nos lecteurs? Et comment faire encore mieux pour le prochain? D’ici là, comme dirait Luka : Enjoy Sex ».

Ernest

Metalleux depuis tout petit, seuls les cheveux me manquent pour headbanguer comme il faut. Ajoutez à cela un goût immodéré pour le Porno et vous aurez vite compris que je suis i-rré-cu-pé-rable... Mais, si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : @Ernest3X blog@dorcel.com