Enculées, de Laetitia Masson disponible en VOD

Lundi 16 février 2009Par Ernest

Laetitia Masson, Mélanie Laurent, Helena Noguerra, Caroline Loeb et Lola Doillon dévoilent leurs talents de réalisatrices de charme sur Dorcel Vision. Cinq courts métrages dédiés à la sensualité et au plaisir du désirs féminins !

Le premier court métrage disponible sur Dorcel Vision est « Enculées », réalisé par Laetitia Masson

Résumé : Claire vient de se faire licencier de son emploi de caissière. Au chômage, sans perspective d’avenir, elle décide de boucler ses fins de mois en étant escort-girl. Enfin d’essayer. Car sa plus grande obsession, ce sont les exigences du client, et notamment la sodomie. Se faire sodomiser devient sa principale inquiétude. Pour se rassurer, elle rencontre de véritables escorts qui l’initient.

Note de la rédaction : Ce film est composé de deux parties. A la suite de la fiction autour de la sodomie et de la société actuelle, Laetitia Masson signe un minidocumentaire sur les coulisses du tournage et sur son propre rapport à la sexualité.

SecondSexe.com (site artistique et culturel dédié à la sexualité de la femme) s’est donné pour objectif d’essayer de satisfaire toute interrogation liée à la sexualité féminine. Pour esquisser une réponse à chacune des questions, SecondSexe s’est lancé dans la production des X-plicit films.

Mais qu’est-ce qu’un X-plicit film ? Les réalisatrices choisies pour ce projet, reconnues pour leur oeil dans le domaine du cinéma, du théâtre, ou de l’art, n’auront de cesse de poser des questions légitimes sur la sexualité féminine, de filmer des scènes de sexe avec de jolies lumières, des atmosphères sophistiquées et des acteurs et actrices naturels dont les sensations justes jettent le trouble sur les spectatrices. Comme dans la littérature féminine, elles montreront le sexe dans sa réalité, dans un monde exempt de performance (par opposition aux films pornographiques).

Les réalisatrices, enthousiasmées par le projet, n’ont pas hésité à se jeter à l’eau aussi bien en tant que femme qu’en tant qu’artiste. Elles sont aux prémices d’une toute nouvelle manière de mettre en scène la jouissance au féminin.

Biographie de Laetitia Masson : Après quelques courts métrages, Laetitia Masson réalise son premier long en 1995, EN AVOIR OU PAS, film qui offre le César du meilleur espoir féminin à Sandrine Kiberlain, l’interprète principale. Ses deux films suivants, A VENDRE (1998) et LOVE ME (1999), conservent Sandrine Kiberlain au générique et complètent la trilogie formée avec elle. En 2002, elle tourne LA REPENTIE avec Isabelle Adjani avant d’adapter, en 2004, le roman de Christine Angot, POURQUOI (PAS) LE BR

Ernest

Metalleux depuis tout petit, seuls les cheveux me manquent pour headbanguer comme il faut. Ajoutez à cela un goût immodéré pour le Porno et vous aurez vite compris que je suis i-rré-cu-pé-rable... Mais, si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : @Ernest3X blog@dorcel.com