Le squirt et les femmes fontaines ont la cote dans le X

Dimanche 1 février 2009Par Ernest

En général, lorsqu’on regarde une scène porno « classique », c’est à dire dans laquelle un acteur et une actrice s’adonnent aux plaisirs de la chair, elle se termine dans environ 100% des cas par une éjaculation du hardeur sur diverses parties du corps de sa partenaire. Le plus souvent, se sera sur les seins, les fesses, le sexe, le ventre ou, bien entendu, dans la bouche. Jusque là, je ne vous apprends pas grand chose.

Depuis quelques temps cependant, on peut voir de plus en plus de films X dans lesquels ce sont les filles qui éjaculent sur leurs partenaires. Ce phénomène assez étrange à première vue, plus connu sous le terme de femmes fontaines ou de « Squirt« , a de plus en plus d’adeptes à travers la planète. Certaines actrices porno sont même devenues des spécialistes de ce type de pratique. Les 2 plus connues sont Flower Tucci et Cytherea.

L’acteur français Mike Angelo est un vrai spécialiste et arrive à faire « squirter » des filles qui s’en seraient crues incapables jusque là.

Petite définition (source Wikipédia) : L’éjaculation féminine désigne, chez la femme, la libération involontaire d’un liquide (éjaculat) à l’approche ou au moment de l’orgasme. Cette éjaculation est le produit des glandes de Skene, qui seraient l’équivalent de la prostate chez l’homme. L’émission liquide est très faible chez une majorité de femmes, mais abondante chez d’autres ; l’expression femme fontaine est parfois utilisée pour désigner une femme à l’éjaculation très abondante.

Ernest

Metalleux depuis tout petit, seuls les cheveux me manquent pour headbanguer comme il faut. Ajoutez à cela un goût immodéré pour le Porno et vous aurez vite compris que je suis i-rré-cu-pé-rable... Mais, si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : @Ernest3X blog@dorcel.com