Le porno est-il en danger?

Jeudi 3 juillet 2008Par Ernest

Depuis quelques semaines, John « Buttman » Stagliano, réalisateur et fondateur de la société Evil Angel est accusé, entre autres d’ « Obscénité » (au sens large du terme) par les autorités bien pensantes de l’Oncle Sam. Le procès en cours risque de durer très longtemps et donc, de coûter très cher.

C’est donc aujourd’hui jeudi 3 juillet, veille de la Fête Nationale américaine (date choisie au hasard ?), qu’Evil Angel, sous l’impulsion du français Christoph Clark, sort le DVD « Defend Our Porn« , un coffret compilation triple DVD d’une durée de 10h et regroupant 16 des meilleures scènes tournées depuis la création de la société il y a bientôt 20 ans. Tous les bénéfices tirés de la vente de ce DVD serviront a financer la défense de « Buttman ».

Pour ceux qui ne connaissent pas (encore) Evil Angel, sachez que certains des plus grands acteurs / réalisateurs porno travaillent pour eux : Manuel Ferrara, Rocco Siffredi, Christoph Clark, Nacho Vidal, Belladonna, entre autres.

Vous pourrez bien entendu retrouver certaines des scènes de cette compilation événement sur Dorcelvision.

Scene1 : Fashionistas Safado: BerlinMelissa Lauren et Nacho Vidal  – John Stagliano

Scene 5 : Angel Perverse 8Cherry Jul, Mik Blue, Mike Chapman, Roly Reeves, Omar Galanti – Christoph Clark

Scene 12 : The Intitiation of Nikki JayneNikki Jayne en DP – Harmony


Ernest

Metalleux depuis tout petit, seuls les cheveux me manquent pour headbanguer comme il faut. Ajoutez à cela un goût immodéré pour le Porno et vous aurez vite compris que je suis i-rré-cu-pé-rable... Mais, si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi me suivre sur Twitter : @Ernest3X blog@dorcel.com

1 commentaire


  1. Evil Angel c’est du porno de très bonne qualité, et vraiment hardcore.
    Nacho Vidal, Belladonna sont vraiment parmi les meilleurs performers / réalisateurs qui soient.
    Le film Back 2 Evil est l’une des raisons pour lesquelles je suis devenue actrice porno.
    Dana DeArmond, Buttman, Julie Night, Avy Scott, Sasha Grey, Manuel Ferrara, Sandra Romain, Melissa Lauren… c’est un peu mes héros dans ce métier, c’est sur leurs scènes que je me branle .
    C’est pas un hasard si c’est à cette compagnie-là que le pays de la pudibonderie fait la guerre.
    C’est pour des raisons politiques. La censure du porno c’est très grave. Quand le gouvernement décide ce qui est du ressort de la liberté d’expression et ce qui ne l’est pas, on est sur un chemin risqué. Quand des arguments moraux sont utilisés pour attaquer les libertés politiques, c’est très dangereux. La charge d’ »obscénité » est totalement subjective – les lois, en Europe et aux Etats-Unis, sont tellement empreintes de morale judéo-chrétienne… c’est complètement hypocrite de figer ça sous le poids du droit, avec le vernis de noblesse et de respectabilité que ça y confère, l’étiquette certifié « rigoureux » et « scientifique » des légistes…
    Defend 1st Amendment. Defend Freedom of Speech. Defend Our Porn.