DVD – L’ÉDUCATION DE LA JEUNE CLEA : QUAND CLÉA GAULTIER SE LIBÈRE…

Lundi 10 décembre 2018Par MrPorno

La magnifique Cléa Gaultier est de retour chez Marc Dorcel.

Dans « L’éducation de la jeune Cléa », elle est l’assistante d’un sexologue de renom qui découvre ses désirs les plus secrets.

Son émancipation sexuelle sera aussi perverse que excitante. Les ravissantes Lucy Heart, Ti any Tatum et Lilu Moon font aussi partie des patientes de ce sexologue très doué pour raviver le désir et multiplier les plaisirs. A ne surtout pas manquer…

Cléa Gaultier à l'affiche du film : L'éducation de la jeune Cléa

Cléa est une ravissante jeune femme qui a tout pour plaire. Belle, fine, élancée, elle a un sourire charmeur et un coeur en or. Sa passion ? Aider son prochain. C’est ce qu’elle fait dans le cadre de son travail auprès d’un sexologue, le docteur Vicomte. Très réputé dans son  domaine, celui-ci vient en aide aux couples dont le désir s’est perdu et aux célibataires qui ont des baisses de libido. Sa méthode est très particulière, mais très efficace. Cléa respecte énormément son boss, et même un peu plus puisqu’elle vit une histoire d’amour et de passion secrète depuisun an avec lui. Grâce à cette idylle, Cléa découvre des plaisirs dont elle ne soupçonnait même pas l’existence. Un soir, son compagnon lui offre ainsi un bel objet avec un brillant au bout.

Cléa, qui rêvait d’une bague de fiançailles et n’avait jamais vu de plug anal de sa vie, se demande bien quel est l’utilité de cet objet. Elle va vite le découvrir grâce aux doigts habiles de son amant. Les tourtereaux vont donc interrompre leur dîner, et en guise de dessert, le docteur va initier sa belle aux joies de la sodomie à même la table du salon. Cléa n’en revient pas du plaisir nouveau qu’elle découvre. Elle est folle de son cher docteur ! Bien sûr, la jeune femme préfère (encore) garder leur idylle secrète. Sa collègue Lucy n’est au courant de rien. Cléa ne lui confie d’ailleurs pas ses peurs. Car elle est plus jeune et moins expérimentée que son cher docteur et est terrifiée à l’idée de ne pas le satisfaire sexuellement et de le perdre.

Un jour, Lucy lui apprend une nouvelle qui va lui faire très peur… Elle a surpris le sexologue en train de se masturber devant des vidéos de couples en train de baiser. Et ce ne sont pas n’importe quelles vidéos… Ce sont celles de ses clients. Le sexologue a pour habitude de filmer les séances de thérapie de ses clients. Il leur donne un mot d’ordre au moment des séances : laisser libre cours à leur imagination, et bien sûr prendre le temps de s’écouter et de laisser monter le désir. Le but ? Surprendre l’autre et briser la monotonie dans laquelle trop de couples sont installés. La magnifique Lilu Moon et son homme vont profiter de cette thérapie.

D’abord timidement assise sur le canapé du sexologue, Lilu va se déshabiller et montrer à son homme qu’elle aimerait plus que tout au monde qu’il s’occupe de son petit trou, ce qu’il va s’empresser de faire, d’abord avec son doigt puis avec son sexe. C’est devant la vidéo de leurs ébats que Lucy a surpris le docteur Vicomte. Cléa, qui a toujours du mal à croire à cette histoire, va finalement elle aussi laisser libre cours à ses envies le soir-même. Son chéri a en e et invité son ex-femme à boire un verre chez eux.

Cléa doit se rendre à l’évidence : Tiffany (Tatum) est absolument sublime. Pourquoi elle et le docteur se sont-ils séparés ? Cléa applique ses propres peurs à leur histoire puisqu’elle pense que c’est sans doute dû à la jeunesse et au manque d’expérience de Tffany que leur couple n’a pas duré. Mais elle a tout faux ! Car Tiffany lui avoue très vite qu’elle a compris qu’elle préférait les femmes pendant son mariage.

Une scène lesbienne avec Cléa Gaultier

Et Cléa ne la laisse d’ailleurs pas indifférente. Cléa se laisse tenter et découvre les plaisirs  saphiques dans ses bras. Ah si elle savait… Car tout ceci n’est qu’un jeu pervers élaboré par son compagnon qui ne manque rien de leurs ébats àtravers une caméra de surveillance. Cléa va t-elle finalement comprendre que le docteur n’a qu’un seul but : qu’elle découvre ce qu’elle aime vraiment en matière de sexe et qu’elle en profite ? Témoin de ses déviances à son cabinet, la belle jeune femme acceptera finalement de vraiment se soumettre à son initiation à de nouveaux plaisirs en menant au comble de l’orgasme un de ses patients sous ses propres yeux.

Alors qu’elle prend du plaisir à masturber cet inconnu devant son homme, Cléa va finir par comprendre ce qu’elle aime vraiment en matière de sexe : s’offrir à d’autres hommes. Et si les fantasmes respectifs de Cléa et du docteur se rejoignaient ? Les tourtereaux vont aider un autre couple, Lucy et son mari, à se retrouver lors d’une partie de baise mémorable avant de s’offrir un moment exceptionnel. C’est Cléa qui prend les choses en main en organisant un rendez-vous où elle se fera prendre sans limites par deux hommes en même temps sous l’oeil lubrique de son amant. Cette fois, Cléa a compris qui elle est vraiment et son homme, lui, ne l’en aime et l’en aimera que plus… Cet excellent film est à retrouver ce mois-ci en DVD et V.O.D. sur le Dorcelstore.

Lire la suite

L’instagram de Cléa Gaultier

Dimanche 9 décembre 2018Par MrPorno

Un aperçu du compte Insta de Cléa Gaultier

Chaque mois nous vous proposons de retrouver l’actualité de la magnifique Dorcel Girl Cléa Gaultier. Plongez dans son intimité avec les plus belles photos de son compte Instagram et les coulisses de ses tournages. Juste pour le plaisir de vos yeux…

Un aperçu du compte Instagram de Cléa Gaultier

“Au mois de juin, je suis partie tourner en Angleterre pour Marc Dorcel un film sur les hôtesses de l’air. C’est le premier d’une nouvelle série réalisée par la talentueuse Liselle Bailey. Nous avons tourné dans un véritable avion, c’était vraiment magique. J’ai adoré ! »

« Mon été a très bien commencé puisque j’ai eu la chance de faire la couverture de votre magazine préféré (et le mien aussi d’ailleurs), Dorcel Mag bien sûr ! Et puis j’ai pu profiter du beau temps et de la plage du côté de Barcelone où j’habite. Au programme : baignades, bronzette et surf ! ».

Cléa Gaultier pratique le surf pendant son temps libre

« Vous le savez, lors de mon premier séjour à Los Angeles après les AVN Awards en début d’année, je suis vraiment tombée amoureuse de cette ville. J’y étais déjà retournée au printemps. Cette fois, j’ai découvert la ville en été. J’ai séjourné au célèbre Chateau Marmont, un moment inoubliable ! ».

« Même si j’adore Los Angeles et la Californie, il a bien fallu que je rentre en Europe. Mais je n’ai pas trop à me plaindre car il fait presque toujours beau à Barcelone. J’ai plusieurs passions : faire du sport, manger sainement et j’aime aussi dessiner quand j’ai du temps libre. A bientôt pour de nouvelles aventures ! »

Lire la suite

Interview Star : Cléa Gaultier

Dimanche 9 décembre 2018Par MrPorno

« JE SUIS LA NOUVELLE DORCEL GIRL ! »

La première fois que nous vous avons présenté Cléa Gaultier, c’était dans notre dossier « spécial débutantes » du début de l’année 2017. La demoiselle venait tout juste de tourner ses deux premières scènes X pour Marc Dorcel. Depuis, Cléa a parcouru un sacré chemin, et elle peut aujourd’hui vous annoncer une grande nouvelle : la nouvelle Dorcel Girl, c’est elle !

Cléa Gaulier - L'interview de la nouvelle

Dorcel Mag : Peux-tu nous raconter un peu ce qui s’est passé après tes deux premières scènes pour Dorcel dont tu nous parlais ici même il y a deux ans ?

Cléa Gaultier : Après ces deux expériences chez Marc Dorcel, j’ai travaillé pour Private. J’ai été appelée par pas mal de productions et j’ai très vite enchaîné. J’ai notamment travaillé pour Harmony. J’ai bien aimé tourner pour eux car je trouve que ce qu’ils font est très joli. Je suis aussi allée à Budapest, j’y ai rencontré Rocco Siffredi et Pierre Woodman.

Quel est ton film préféré ?

Comme je le disais, j’ai beaucoup aimé les tournages Harmony, notamment celui de « The Perverted Dancer » où je fais du cerceau aérien. J’avais le premier rôle dans ce film, dans lequel la journée j’étais une danseuse, et le soir je dansais dans un cabaret et je faisais donc du cerceau aérien… Je n’en avais jamais fait, donc pour moi, c’était un défi… J’ai regardé des vidéos avant le tournage, j’avais pris des photos de positions pour les reproduire sur le cerceau, et au final ça s’est super bien passé. J’étais vraiment très contente de moi.

Et tes meilleurs souvenirs à ce jour ?

J’ai beaucoup aimé tourner « La prisonnière ». Je n’avais plus travaillé pour Dorcel depuis un an. J’avais le premier rôle à ma grande surprise, j’étais excitée. C’était très sympa parce que tout est vrai dans le film : on a tourné dans une vraie ancienne prison, les costumes faisaient vrais. On était dans de vraies bonnes dispositions pour jouer la comédie. Question scène de sexe, j’avais une double pénétration, et le côté un peu sale du lieu donnait un côté assez excitant. Je tournais avec des acteurs très professionnels que j’aime bien, Kristof Cale et Charlie Dean. Au niveau des rencontres humaines, j’aime beaucoup Clarke Kent, Alessandra Jane, Kira Queen et Ava Courcelles. Ava, je l’ai rencontrée sur un tournage Harmony il y a un an et demi, et elle est très drôle cette fille. On a eu de bons fous rires !

Qu’est ce qui a changé depuis tes débuts dans ta vie professionnelle et dans ta vie personnelle ?

Au niveau professionnel, je me sens un peu plus prise au sérieux, notamment depuis que je suis allée aux Etats-Unis. J’ai un peu fait mes preuves. Dans ma vie personnelle, je me lâche un peu plus sexuellement parlant.

Quelles qualités as-tu acquise en tant qu’actrice X professionnelle ?

Je pense que je suis très fiable. Quand on me dit une heure et un jour, je suis là. On me demande d’apprendre des textes, je les connais par coeur.

Peux-tu nous parler un peu de ton séjour aux Etats-Unis ?

Quand je suis arrivée à Las Vegas en janvier dernier, j’en ai pris plein les yeux. Je savais que c’était beau, mais quand on le voit soi-même, c’est magnifique. Aux AVN Awards, j’ai rencontré du beau monde. Il y avait toutes les plus grandes actrices : Tori Black, Lana Rhoades, Mia Malkova… J’étais assez impressionnée. J’ai aussi rencontré Manuel Ferrara pour la première fois. Tout le monde m’avait dit qu’il avait beaucoup de charisme, et effectivement c’est vrai, il est top ! Ensuite, je suis allée à Los Angeles.

Là, j’ai commencé avec un tournage pour Brazzers. J’ai été bookée du jour au lendemain et j’avais du texte. Je me suis dit que j’étais tout de suite dans le bain ! J’ai bien appris mon texte in extremis et ils ont été super contents de moi. Je n’ai eu que des compliments. Ensuite, j’ai eu pas mal d’autres tournages.

J’ai travaillé pour Greg Lansky, donc j’ai vraiment réalisé un rêve. J’ai tourné pour Tushy avec Markus Dupree. J’étais un peu intimidée parce que j’ai vu qu’il a gagné des AVN Awards. Je voulais assurer et être au top pour Greg Lansky. La scène, c’était sur de la danse classique. C’était très épuré, dans un lit blanc, les photos sont magnifiques. Ensuite, j’ai fait du Blacked Raw avec un acteur américain et Joss Lescaf, un Français que je connaissais déjà, ce qui m’a un peu rassurée. J’avais envie de tester le concept et j’ai vraiment bien aimé. On a commencé à tourner vers 19-20h dehors, et après on a fait la scène X dans la foulée. Ça a un côté un peu gonzo, et j’aime bien car on est dans le feu de l’action. Les photos sont aussi magnifiques. J’ai également fait un gros film Brazzers dans lequel j’ai le premier rôle. J’avais beaucoup de texte à apprendre en anglais. C’était une super expérience. J’ai bien aimé la façon de travailler des Américains. Dedans, je joue le rôle d’une reportrice un peu coincée qui va enquêter sur les services de téléphone rose. Ça m’a beaucoup plu. J’ai aussi fait la touriste, et j’ai adoré la salle de sport Gold Gym à Venice Beach. En tout, je suis restée quasiment trois mois.

Aujourd’hui, tu as une grande nouvelle à nous annoncer…

Oui, c’est vrai. Voilà, je vais être la nouvelle Dorcel Girl !

Comment cela s’est-il fait ?

Hervé Bodilis tâtait le terrain depuis la fin de l’année 2017. Au début, ça n’était pas super bien parti parce qu’il avait mis un an après mes premières scènes à me refaire tourner pour Marc Dorcel. Finalement, quand il a commencé à m’en parler vraiment au moment où je suis revenue des Etats-Unis, j’étais hyper contente et flattée !

Je crois qu’il n’y a pas eu de Dorcel Girl depuis Anna Polina. Je suis vraiment très heureuse !

En quoi consistera donc ton rôle de Dorcel Girl ?

Je vais vraiment représenter Marc Dorcel. Je vais faire faire une vaginette Fleshlight à mon nom. Je vais faire plein de photos et de vidéos. Et en plus, je vais être animatrice et un peu reportrice pour les émissions des chaînes Dorcel. Ça m’excite énormément. Au niveau des films, je ne travaillerai donc plus que pour Marc Dorcel. Je tournerai exclusivement pour Hervé Bodilis, Liselle Bailey et Franck Vicomte. Je suis vraiment ravie !

Dans ta première interview pour le Dorcel Mag, tu disais que tu voulais avoir une image « raffinée et classe ». C’est réussi !

Oui, pour moi, c’est le summum d’être Dorcel Girl. Dorcel est la meilleure production  européenne. C’est tout ce que je voulais !

Comment vois-tu cette année ?

Je la vois avec beaucoup de voyages et d’enrichissement personnel, et je pense plus de notoriété aussi. Ça me plaît beaucoup, je suis super excitée, et en même temps j’ai un peu le trac de l’inconnu.

Tu vas être davantage exposée en tant que Dorcel Girl. Il y a un message que tu souhaite faire passer ?

Oui : j’aimerais qu’on arrête de coller aux actrices X l’image de simples cruches nymphomanes ! Nous sommes des femmes comme les autres. J’ai une vie saine à côté de mon métier. Je ne bois pas, je ne fume pas, je vais à la salle de sport. J’ai une vie très simple et ça me va !

Lire la suite

Interview Cléa Gaultier : Son Education Sexuelle

Dimanche 9 décembre 2018Par MrPorno

Dorcelmag a interviewé la nouvelle Dorcel Girl 2018 : Cléa Gaultier

L'education sexuelle de Clea Gaultier - Elle répond à toutes vos questions

Comment as-tu fait ton éducation sexuelle ?

Mon éducation sexuelle s’est faite assez naturellement. Je sortais beaucoup avec des amis à lapatinoire municipale du coin, j’avais beaucoup de copains/copines d’école, des amies avec qui j’étais en danse/étude à mes cours de danse classique. Je me suis intéressée assez  rapidement aux garçons, mais j’étais timide. Vers 15 ans, j’ai commencé à me sentir prête à franchir le pas, à faire des préliminaires et à me dénuder face à un garçon. J’étais toute coincée (rires). Pour le coup ce n’était pas bien, je ne connaissais pas bien mon corps et je ne savais pas vraiment comment prendre du plaisir. Tout cela est finalement venu à mes 17 ans quand j’ai connu le grand amour. Là on s’amusait vraiment, on baisait jusqu’à 7 fois par jour (rires). Je suis une fille assez cérébrale : pour prendre mon pied je dois en général avoir des sentiments pour la personne. En tout cas mon éducation s’est faite petit à petit, au fur et à mesure de mes expériences avec les hommes.

Quand a eu lieu ton premier baiser ?

Mon premier baiser, avec la langue, c’était à mes 14 ans (eh oui, même si pour certains ça peut paraître tard). C’était avec un garçon que j’appréciais beaucoup mais qui était un sacré coureur ! Ca s’est passé devant un arrêt de bus. Et je reconnais que je trouvais ça bizarre et pas très excitant au début, trop baveux (rires).

Et ta première relation amoureuse ?

Ma première relation amoureuse pour moi a duré presque un an : c’est là où j’ai commencé à vraiment m’investir avec la personne. J’étais amoureuse de ce mec, mais il était  complètement mythomane : j’ai appris qu’il m’avait énormément trompée. Du coup il a contribué à ce que je suis maintenant, c’est à dire ultra méfiante avec les hommes. Malgré tout c’est avec lui que j’ai connu l’amour et ce que c’était que d’être en couple. Je ne regrette donc pas.

Ta première relation sexuelle ?

Pour ma première relation sexuelle avec pénétration j’avais 16 ans. C’était à une soirée, j’avais bu et ça a été nul : le mec à duré genre 5 minutes (rires). Je préfère oublier ! Mais j’avais baisé avec ce mec pour rendre jaloux mon ex (celui qui avait été ma première relation justement), car il m’avait trompée et quittée. Et comme ils se connaissaient… Je sais ce n’est pas très glorieux (rires).

Ta première fellation ?

Ma première fellation, j’avais 17 ans, c’était avec mon amour de jeunesse. Je n’étais pas  vraiment très attirée par le fait de le sucer, mais ça lui faisait plaisir alors j’ai essayé. Je me rappelle que je ne savais pas comment m’y prendre. Rien à voir avec maintenant (rires).

Ta première sodomie ?

Ma première sodomie, ça été dans le porno, devant la caméra de Pierre Woodman. Dans cette scène tout est vrai, ce n’était pas du fake. Je n’en avais jamais fait en privé, j’avais peur et je n’étais pas vraiment attirée par cette pratique. Ca a bien changé! En privé, je ne le fais qu’avec mon copain Anthony Gaultier, performeur également. Mais mon plus grand plaisir reste le sexe vaginal, et surtout clitoridien.

La première fois où tu as vu un film porno ?

Je n’ai jamais vraiment regardé de porno, je préfère les films érotiques. Pour moi c’est bien plus excitant ! Cela dit, maintenant que je suis actrice X, forcément je regarde mes scènes, car je suis autocritique et je veux voir s’il n’y pas des choses à améliorer.

A quel moment t’es-tu aperçue que tu aimais vraiment le sexe ?

Je me suis aperçue que j’aimais vraiment le sexe lors de ma relation fusionnelle avec mon amour de jeunesse ; il m’a donné de sacrés orgasmes, on baisait partout et tout le temps, c’était chaud…

Le porno a-t-il influencé ta vie sexuelle ?

Oui, le porno influence ma vie sexuelle c’est évident. Maintenant je me lâche beaucoup plus et je fais des choses que je ne faisais pas avant, anal, gorge profonde, etc. Et puis j’ai  beaucoup plus de libido : quand je reviens d’un tournage, j’ai très envie de baiser avec mon copain car c’est lui le meilleur coup !

Ta vie sexuelle a-t-elle changé depuis que tu fais du porno ?

Oui ma vie sexuelle à changé à cause du porno, je suis beaucoup plus coquine, et j’ai  l’impression que j’en veux toujours plus.

Quelle est la pratique que tu aimes et que tu fais le plus depuis que tu fais du porno ?

La pratique que j’aime le plus et que je fais depuis le porno, je pense que c’est la gorge profonde. Avant, je n’en faisais pas, je ne savais pas que j’en étais capable. Et maintenant je le fais avec énormément de facilité, et ce pour le plus grand plaisir de mon partenaire. J’adore voir le plaisir que je peux procurer avec ma bouche, ma langue et ma gorge.

Quel(s) conseil(s) d’éducation sexuelle donnerais-tu aux filles ?

Si je peux donner un conseil aux filles, c’est d’avoir confiance en elles, d’assumer leur féminité et de se faire plaisir.

Quel(s) conseil(s) d’éducation sexuelle donnerais- tu aux garçons ?

Mon conseil pour eux, c’est de penser au plaisir de leurs partenaires, elles le leur rendront (rires).

Lire la suite

Clea Gaultier – Dorcel Girl depuis 2018

Samedi 8 décembre 2018Par MrPorno

Cléa Gaultier à la Une du Calendrier Dorcel

Cléa Gaultier - Nouvelle Dorcel Girl 2018

En 2016, quand le réalisateur Hervé Bodilis reçoit les photos de Cléa et son mail de candidature, il se dit que c’est un fake. Il rencontre cependant la jeune femme et est impressionné par son corps superbe et son sourire. Il lui fait tourner ses deux premières scènes pour Marc Dorcel. Cléa va ensuite tourner devant les caméras des plus grandes sociétés de production européennes. Au printemps 2018, la belle signe un contrat exclusif avec la société Marc Dorcel.

 

Lire la suite

[Dorcelstore] Le Noël des Adultes

Mardi 4 décembre 2018Par PornBoy

Nous sommes au mois de décembre et l’un des sujets majeurs reste les fêtes de Noël et les cadeaux qui vont avec.

Si les enfants sont capables d’établir des listes interminables, pour les grands, c’est souvent difficile d’avoir la bonne idée cadeau. Un cadeau qui fait vraiment plaisir !

Dorcelstore se mobilise donc pour vous en sélectionnant des produits dédiés au plaisir : découvrir les sextoys pour homme, pour femme ou pour couple, prendre soin de soi et de son couple avec des produits bien-être de qualité, pimenter sa vie sexuelle avec des jeux coquins, rebooster sa vie de couple en s’appuyant sur les aphrodisiaques…

Dorcel a également préparé pour vous des coffrets cadeaux qui tiendront toutes leurs promesses.

Et comme Dorcelstore.com pense vraiment à vous, le site vous offre 10 euros de réduction immédiate avec le code NOEL69.

Bon shopping dans nos Dorcelstores et Dorcelstore.com

Lire la suite